Initiation sanglante !

Avis sur Une Nuit en enfer

Avatar ROSENBERG
Critique publiée par le

Réalisé par Tom de Simone en 1981, Hell Night ou en français: Une Nuit Infernale raconte les déboires de quatre jeunes étudiants entamant leur nouvelle année scolaire par une nuit d’initiation établie par leurs aînés des années auparavant. L’objectif: passer une nuit complète dans une vieille demeure abritant un sombre secret ... Ou plutôt survivre ! Car la légende n’est plus un conte imaginaire qu’on raconte au coin du feu mais bien une tragédie familiale réelle.
Suite à son succès dans l’Exorciste I & II, Linda Blair s’engage dans le rôle principal et même à la production paraît t’il, campant la seule survivante de cette nuit sanglante. Je n’aime malheureusement pas beaucoup ce personnage souffrant d’énormes problèmes d’acting et d’écriture, comme la quasi totalité des acteurs au passage. Une fois l’introduction à la fête passée, tout le potentiel du film s’éclipse peu à peu ... Nous laissant devant une œuvre tiède peu brillante mais tout de même pas honteuse. Le monstre tapis dans ce sinistre manoir n’atteint pas son but: effrayer, horrifier. Ses actions et son apparence sonne kitch à mes oreilles pour mon plus grand regret.
Hell Night fait partie de ces nombreux slashers génériques qu’on trouvait à l’époque dans les années 80, tout les codes y figurent: le couple qui ne pense qu’au sexe, le héros ou héroïne constamment sur ses gardes, inquièt(e) qui sent le danger arriver à trois kilomètre, ou encore la scream girl (celle qui s’égosille afin de faire frémir le spectateur devant toute les séquences horrifiques ce présentant a elle).
Je ne peux seulement le conseiller qu’aux fans nostalgiques de slasher comme on en fait plus, mais pour les autres ne vous attendez pas au grand frisson, Hell Night reste une production horrifique oubliable sans pour autant être médiocre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 22 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de ROSENBERG Une Nuit en enfer