Affiche Une Page Folle

Critiques de Une Page Folle

Film de (1926)

Une page historique

Vu une copie d'une piètre qualité. Une page folle tient une place importante dans l'histoire du cinéma japonais. En effet il peut être considéré comme le précurseur du cinéma d'avant garde nippon. Film indépendant financé par Kinugasa lui-même (et qui fut un échec commercial), il adapte au cinéma la démarche du neo-sensationniste (qui émerge et bouleverse à l'époque le milieu littéraire) . Ce... Lire la critique de Une Page Folle

33 2
Avatar Francois Blarel
8
Francois Blarel ·

D'une page, réécrire l'Histoire.

En 1951, à Venise, l'Europe découvrait qu'on fait aussi des films au Japon ("Rashômon", prends ça Rohmer !). Sans blague. C'est qu'à force de regarder notre petit nombril de centre du monde... Bref. Je me moque et pourtant j'ai été pris exactement au même piège en regardant "Une page folle" (1926 !) de ce cher Kinugasa. Comment ? L'avant-garde aurait existé ailleurs qu'à Paris ou à Berlin ?... Lire l'avis à propos de Une Page Folle

20 9
Avatar bilouaustria
7
bilouaustria ·

Critique de Une Page Folle par RC88

Une expérience unique, magnifiée par de subtils cadrages et une photographie expressionniste renforçant la folie qui habite les lieux et les âmes. Si la trame est difficilement compréhensible, il ne faut cependant pas buter là dessus car La page folle se ressent plus qu'il ne se lit. Les images et le montage forcent l'admiration par leur innovation. D'ailleurs inutile de chercher une histoire,... Lire l'avis à propos de Une Page Folle

3 1
Avatar RC88
8
RC88 ·

Critique de Une Page Folle par Alligator

Enorme découverte pour ma part que ce film pas loin d'être expérimental où il n'est pas difficile de déceler les influences européennes. Certains parlent de l'expressionnisme allemand. J'ai bien plus pensé au montage à la Eisenstein, ultra rapide et condensé, syncopé, haché, à l'image des cadres découpés, raturés par les barreaux de cet asile que filme Kinugasa. On pense aux surréalistes avec... Lire l'avis à propos de Une Page Folle

3 5
Avatar Alligator
9
Alligator ·

Une saveur folle

Montage affolant, caméra virevoltante, surimpressions, jeu appuyé… bel hommage au Dernier des hommes et au cinéma d’avant-garde. Lire l'avis à propos de Une Page Folle

2
Avatar Limguela_Raume
8
Limguela_Raume ·

Une folle page de l'histoire cinématographique

Avis issu de la projection de 2016 à la Cinémathèque et qui fut tout de même problématique par l'absence d'accompagnement musical. Il existe pourtant une version sonorisée mais celle-ci est calée sur une projection à 24 i/s bien trop rapide. Nous avons donc eu droit hier à une projo respectant les 18 i/s mais strictement muette (ce qui est un peu sadique quand la séance début à 22h !... Lire la critique de Une Page Folle

1
Avatar anthonyplu
9
anthonyplu ·

La folie sur pellicule

Hors du temps et de la réalité, des ombres s’agitent entre ombre et lumière, dans une tempête infernale d’images où s’égare la conscience. Âmes vagabondes isolées dans la pénombre, empruntant les sentiers de l’inconnu et du mystère, s’écrit une nouvelle page de leur histoire, une page folle. Avez-vous déjà touché à l’essence du cinéma ? L’avez-vous déjà perçue ? Ressentie ?... Lire la critique de Une Page Folle

Avatar JKDZ29
8
JKDZ29 ·

Est-ce une halluciation ?

Ce film est une expérience avec interprétation. Il nous emmène délicatement dans le tourbillon terrifiant de l’aliénation. Une page folle est un film muet japonais en noir et blanc réalisé par Teinosuke Kinugasa, sorti en 1926. Alors pour la petite anecdote, le film a été perdu pendant plus de 45 ans, il a été redécouvert par le réalisateur dans sa cabane de jardin en 1970... il l'avait... Lire l'avis à propos de Une Page Folle

Avatar Lorry Didiot Abadi
8
Lorry Didiot Abadi ·