Advertisement

"Une affaire de famille", ou plutot une affaire de snobisme surtout...

Avis sur Une affaire de famille

Avatar theomix57
Critique publiée par le

Palme d'or vous dites ? Ah Ah Ah !!!! je rigole a plein tube.

Vraiment je suis sur le cul avec les choix de Palme ( ce n'est pas la première fois...) du
Festival de Cannes et ses affaires de famille de jury recomposées...

En règle générale, j'ai ( je le reconnais humblement ) un gros souci avec le cinéma nippon-mi-mauvais, mais ce long, ce trop long métrage ( 2 heures ) remporte le pompon haut la main...

Rarement je me suis autant ennuyé ( je reste poli ! ) de voir un film, rarement j'ai regardé autant ma montre, je n'arrive même pas a comprendre le mauvais goût de beaucoup, les mêmes qui osent prétendre que c'est une bonne création..? pour moi c'est incompréhensible, ou alors très compréhensible pour des aveugles.

A force d'être ( pratiquement une année sur deux...), en sélection au Festival de Cannes, il fallait bien que cela finisse par tomber pour notre Hirokazu Kore-eda ( comme quoi il est bon d'être en veilleuse et présent dans les coulisses des festivals / pas uniquement pour Cannes. )

Ce petit film qui comme ce réalisateur en a l'habitude, tourne encore et toujours autour des problèmes lies a la famille. ( Freudien...)

Dans cette "affaire de famille" désaxée ou le vol est un passe-temps, Kore-eda cherche à montrer qu'une famille dans laquelle les liens du sang sont absents, une famille construite sur des adoptions d'enfants qui étaient maltraités dans leur famille d'origine, peut se révéler meilleure qu'une "vraie" famille...

Pas tout a fait faux si le film est au point créativement parlant et dans les mains d'un bon metteur en scène, mais dans le cas de cette daube c'est totalement maladroit et lourdingue !

Le seul intérêt de ce documentaire, c'est peut être l'éclairage qu'il donne sans trop le
vouloir sur les gros soucis comportementaux, les déviations et les refoulements sexuels de la société japonaise moderne...( voir du cote de la scène du peep show, ou des voyeurs matent des gamines en écolières... fantasme typique japonais, quand vous savez que d'autre arrive a se marier avec un hologramme, a mourir de rires... http://www.fredzone.org/au-japon-un-homme-sest-marie-avec-un-hologramme-585 )

Pour accréditer sa grande thèse, le cinéaste nippon nous a fait un film embrouillé sur les carambolages de cette famille "composée". Embrouillé comme c'est trop souvent le cas chez Kore-eda, ennuyeux et manquant d'émotion par la faute d'un montage qui privilégie sans raison objective des plans beaucoup trop longs et extrêmement mal filmés.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 5069 fois
15 apprécient · 111 n'apprécient pas

Autres actions de theomix57 Une affaire de famille