Affiche Une certaine rencontre

Critiques de Une certaine rencontre

Film de (1963)

Critique de Une certaine rencontre par Rawi

Une certaine rencontre commence là ou la plupart des romances se terminent. Elle prend le chemin inverse des codes du genre et cela permet de voir une relation se construire de manière inhabituelle. Le point fort de cette rencontre est son casting; Rien moins que la sublime Natalie Wood et le charismatique Steve McQueen. Ils forment un couple délicieux. Ils ne s'aiment pas, se sont connus le... Lire l'avis à propos de Une certaine rencontre

25 1
Avatar Rawi
8
Rawi ·

Comme par désenchantement

De Robert Mulligan, on connaît surtout ses films se rapportant à l'enfance ou à l'adolescence, comme To Kill a Mockingbird ou Summer of '42, dans lesquels il portait aussi bien un regard compatissant sur l'humain que critique sur la société. Si Love with the Proper Stranger diffère un peu du fait de l'âge des protagonistes, on retrouve toujours cette volonté... Lire l'avis à propos de Une certaine rencontre

13 4
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

La révolution est en marche

Voilà le genre de film que j'aime : une intrigue et des enjeux clairs, des personnages approfondis, qui ont droit à leurs moments pour révéler leur complexité, des scènes fortes, une narration épurée avec peu de personnages, peu de sous intrigues. En plus, 'Une certaine rencontre' est un de ces films qui tente de décortiquer le sentiment amoureux de façon lucide, honnête. Bon le happy ending... Lire l'avis à propos de Une certaine rencontre

9
Avatar Fatpooper
9
Fatpooper ·

L'amour au-delà des mœurs

Le film que je cherchais depuis quelques années, impossible de le trouver que ce soit à travers des diffusions télé ou les différents supports possibles. Et enfin, j'ai la possibilité de le voir, occasion que je ne loupe bien évidemment pas. Pourtant, c'est difficile à croire que ce film soit si peu accessible, réunissant deux grands acteurs, le charismatique Steve McQueen ainsi que... Lire la critique de Une certaine rencontre

8
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Une certaine sympathie

Etant sensible à l'avortement en tant que choix à part entière mais aussi à son droit, à son "inaliénabilité" (cf. la liste http://www.senscritique.com/liste/En_faveur_de_l_avortement/168423), Ayant aussi été agréablement surpris par le cinéma de Robert Mulligan via Prisonnier de la peur, un film de 1957 (dix ans avant Titicut Follies !) qui traite avec justesse de la bipolarité dans une époque... Lire la critique de Une certaine rencontre

6 13
Avatar OVBC
6
OVBC ·

Un petit film attachant !!!

Natalie Wood et sa beauté sublime, sans parler évidemment d'un talent exceptionnel, sont déjà de très bonnes raisons à elles seules de regarder un film. Y voir Steve McQueen à ses côtés, dans un rôle inhabituel pour lui, où il est assez éloigné du macho viril et très sûr de lui qu'il a souvent incarné, dans un registre sensible, léger et romantique, est une autre très bonne raison de le regarder.... Lire la critique de Une certaine rencontre

5 1
Avatar Plume231
6
Plume231 ·

En cloque mode d'emploi

Quoi de mieux qu'un merveilleux anachronisme, voir une petite insulte envers ce film très touchant qu'est "Une certaine rencontre" pour commencer une critique ? L'histoire s'ouvre sur une foule accompagnée d'une musique qui chouchoute les oreilles. Angie est une jeune femme bien mal en point. Enceinte jusqu'au cou - c'est une expression, évidemment, car un bébé qui sort par la bouche c'est... Lire l'avis à propos de Une certaine rencontre

12 4
Avatar EvyNadler
7
EvyNadler ·

Critique de Une certaine rencontre par Maqroll

Un très bon petit film, un de plus, à mettre au crédit de cet auteur absolument méconnu qu’a été Robert Mulligan, uniquement cité en général pour Un été 42, qui est loin d’être ce qu’il a fait de mieux. Après Prisonnier de la peur, Les Pièges de Broadway et quelques autres, il tourne en 1963 ce film où Nathalie Wood et Steve McQueen (impeccables et touchants) tiennent les deux principaux rôles.... Lire l'avis à propos de Une certaine rencontre

3 1
Avatar Maqroll
7
Maqroll ·

Critique de Une certaine rencontre par FrankyFockers

Le duo Mulligan / Pakula au top de sa forme, et un duo d'acteurs magnifiques. Ce film commence comme une tragédie bien sombre. McQueen a eu une aventure avec Wood, elle est enceinte, et veut avorter sans que sa famille soit au courant. Il lui trouve une avorteuse mais ça va se passer dans des conditions si crades qu'il la sort de là avant l'opération... Mais bizarrement le film change ensuite... Lire la critique de Une certaine rencontre

Avatar FrankyFockers
6
FrankyFockers ·

vintage

Voilà un film intéressant d'un auteur eclectique, car enfin il conviendrait de voir ou revoir 2 autres films du cinéaste réalisés dans cette même période, manisfestations pour les droits civiques aux USA, l'un traite du racisme et de la justice envers les afro américains: http://www.senscritique.com/film/Du_silence_et_des_ombres/415297 l'autre aborde la fragilité existentielle dans la jeunesse... Lire l'avis à propos de Une certaine rencontre

1 2
Avatar Dominique Such
7
Dominique Such ·