Affiche Une corde pour te pendre

Critiques de Une corde pour te pendre

Film de (1951)

Hollywood bavard

Ce western n'est pas obligatoire, juste en option. Pour l'histoire d'un prisonnier qui se livre à une guerre psychologique contre son escorte, mieux vaut regarder l'Appât, d'Anthony Mann. Pour la traversée d'un désert à cheval et à court d'eau, mieux vaut regarder la Ville abandonnée, de William Wellman. Le film rame pas mal, la faute à des dialogues totalement ineptes. On dirait du Blake et... Lire l'avis à propos de Une corde pour te pendre

12 2
Avatar Pruneau
6
Pruneau ·

La traversée du disert

Kirk Douglas est marshall, avec ses deux adjoints il tombe sur une bande d'éleveurs qui veulent lyncher Walter Brennan pour le meurtre du fiston de leur leader... Fanatique de la loi, il fera tout pour que le vieux forban soit escorté à la ville pour pouvoir être pendu selon les règles par un jury de bouseux amis des éleveurs après un simulacre de procès... Pour éviter les sbires qui veulent le... Lire la critique de Une corde pour te pendre

14 3
Avatar Torpenn
6
Torpenn ·

Le désert de la peur.

Dans son autobiographie, Kirk Douglas avoua détester ce film en raison des relations tendues entre lui et Raoul Walsh, et le fait que ce dernier déchirait des pages entières du script soit pour pallier à un retard soit parce que il était inutile d'en rajouter dans l'intrigue. D'ailleurs, le réalisateur n'évoquera pas ce film dans sa biographie. Cette relative indifférence laisse supposer que le... Lire la critique de Une corde pour te pendre

5
Avatar Boubakar
5
Boubakar ·

Encore une belle preuve du talent et de la solidité de Walsh !!!

Le bulldozer de charisme Kirk Douglas dans son premier western, le second rôle de génie Walter Brennan, la très séduisante et excellente Virginia Mayo, ce bon vieux briscard Raoul Walsh derrière la caméra, quatre très bonnes raisons de ne pas chercher la moindre raison de ne pas regarder ce western. Et la suite donne raison... Comme très très souvent chez Walsh, le rythme est d'une grande... Lire la critique de Une corde pour te pendre

4
Avatar Plume231
7
Plume231 ·

Un western pour te régaler

Pourtant loin d'être le film le plus connu de Raoul Walsh, "Une corde pour te pendre" se révèle être un véritable sommet. Si la trame est assez classique, Walsh insuffle dès le départ un véritable souffle, un rythme permettant à l’œuvre de rester passionnante durant 85 minutes, posant de nombreuses thématiques passionnantes. En effet, le cinéaste a des choses à dire et son film pose à plus... Lire la critique de Une corde pour te pendre

2
Avatar Caine78
9
Caine78 ·

Critique de Une corde pour te pendre par Alligator

Voilà un bien joli western, assis solidement sur un scénario pas loin d'être béton, qui fait la part belle à des personnages tourmentés par les dilemmes auxquels ils se trouvent confrontés malgré eux. Comme souvent dans ce genre de films, les héros sont taraudés par l'emprise grandissante de la loi sur l'ouest de moins en moins sauvage. Le cul entre deux chaises, la liberté, l'espace, la fuite... Lire l'avis à propos de Une corde pour te pendre

2 1
Avatar Alligator
8
Alligator ·

Critique de Une corde pour te pendre par bidulle3

Une poignée d'homme vont pendre un vieillard pour se faire justice eux même, mais Len Merick, shérif, va intervenir pour qu'il soit jugé par la loi. A travers le désert, il va être poursuivit part ces dernier et le chemin les menant à la ville sera semé d'embuche entre fusillade, chaleur et traîtrise ... Raoul Walsh réalise un western dans la plus grande tradition américaine des année 50, la... Lire l'avis à propos de Une corde pour te pendre

2
Avatar bidulle3
7
bidulle3 ·

DÉSERT DE LA PEUR (LE) (1951) Ré-intitulé UNE CORDE POUR TE PENDRE (1963) de Raoul Walsh

Western de facture tout à fait correcte. Ce n’est pas du grand Raoul Walsh mais si les situations sont connues (un prisonnier défendu contre des lyncheurs, une traversée de désert périlleuse, un prisonnier retors), le film est bien construit, et n’ennuie jamais. Cependant il est vrai qu’il manque un peu de piment dans cette histoire somme toute assez prévisible. Une fois de plus Raoul Walsh... Lire l'avis à propos de Une corde pour te pendre

2
Avatar littlebigxav
6
littlebigxav ·

Forcés à l'union par un un extérieur hostile

Exploration des rapports père/fils et sur la fin, retour rapide même sur le mythe de Caïn et Abel. C'est sans doute pour cela que Along the Great Divide appartient à ce que certains ont appelé les westerns freudiens de Walsh. Mais c'est surtout parce qu'il est habité par ce que ces rapports mettent en mouvement à l'intérieur de tout un chacun lorsqu'ils ne sont pas bien accordés et... Lire l'avis à propos de Une corde pour te pendre

Avatar JM2LA
8
JM2LA ·

Faut faire encore plus épuré !

Ce qui est bien avec ce genre de film, c'est leur simplicité. D'ailleurs les quelques défauts du film viennent qu'il s'écarte de sa simplicité pour tenter de faire de la psychologie nuisant ainsi au rythme du récit, à sa fluidité et à son universalisme. Parce que le type profondément juste, croyant en son travail de représentant de la loi et voulant tout faire pour l'accomplir, ça suffisant...... Lire l'avis à propos de Une corde pour te pendre

Avatar Moizi
7
Moizi ·