Les sixties avant les sixties

Avis sur Une éducation

Avatar Seemleo
Critique publiée par le

Intéressant de visionner "une éducation" après "a single man". Dans les deux films le décor est planté au début des années soixante, où les vieilles conventions sociales obstruent encore la réflexion et le discernement. Une jeune fille tombe dans le piège séduisant d'un homme plus âgé et est conforté dans son choix par l'aveuglement des ses parents attachés à une certaine tradition. Globalement une très agréable tragi-comédie anglaise espiègle et pleine d'esprit, accompagnée d'une mise-en-scène efficace et soignée notamment dans la reconstitution de l'époque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 163 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Seemleo Une éducation