une Lola dopée à la Nouvelle Vague

Avis sur Une femme est une femme

Avatar Vilain Coco
Critique publiée par le

Coloré à outrance ou totalement dépourvu, présence de la musique qui démarre et qui s'achève brutalement, ce film semble être l'antithèse de ce que fera Jacques Demy par la suite en s'éloignant de l'anticonformisme de la nouvelle vague. On dirait d'ailleurs une sorte de remake de Lola notamment à travers le personnage de Angela, strip-teaseuse dans un dancing comme Lola, et surtout à travers le triangle amoureux qui se forme avec Belmondo et Brialy.
Bien sur, tout cela se fait à la sauce Godard, mais le film à mes yeux a clairement une identité propre que l'on ne retrouve pas dans tout les films de Godard, une sorte d'instant de bravoure filmique que je ne retrouve que dans "A bout de souffle" et "les carabiniers". Je ne suis pas un fervent admirateur de Godard, ce qui explique que je ne m'étendrai pas sur ce film plus longtemps, mais j'arrive tout de même à apprécier quelques uns de ses films .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 401 fois
3 apprécient

Vilain Coco a ajouté ce film à 1 liste Une femme est une femme

Autres actions de Vilain Coco Une femme est une femme