Affiche Une femme très, très, très amoureuse

Critiques de Une femme très, très, très amoureuse

Film de (1997)

NBZ

Nagui, Boujenah, Zeitoun, le renouveau de la comédie française ! Terriblement drôle, ce film vaut son pesant de cacahuètes par de multiples aspects que je vous laisse le soin de découvrir, en premier lieu Michel B., portant une perruque frisée (rousse ?), des sourcils de Vorphone et un accent improbable. Une expérience à ne pas mener seul. Lire l'avis à propos de Une femme très, très, très amoureuse

Avatar roger90
8
roger90 ·