Toute une histoire

Avis sur Une histoire américaine

Avatar Bluemornings
Critique publiée par le

Le synopsis annonce la couleur: on va voir du mec paumé, du rejet et surtout de l'entêtement drôle à force d'être poussé à l'extrême. Tout ça sur fond de plans de New York pour enfoncer un peu plus le clou du coté perdu de notre héros. Mais là où on s'attends à de jolis plans de la ville, on n'est plus si sûrs d'être à New York. Les scènes sont sombres, les bars pourraient être n'importe où, et on est un peu loin de la ville lumière qui en jette.

Barbara ne veut plus de Vincent et le repousse, mais le rejet le plus violent, c'est celui de la ville elle-même envers Vincent. Il traîne de bar en bar et se lamente dans sa reconquête maladroite mais New York s'en fout.
Tout le monde lui dit de rentrer chez lui, mais il s'entête, reste persuadé qu'il peut récupérer Barbara, déjà passée à autre chose, et prends à parti les passants à qui il montre comme elle est belle et comme il va tout faire pour la récupérer.

Le film est sympathique et le héros nous fait sourire par ses tentatives répétées et qui échouent systématiquement. Dommage que la bouffée d'air frais que représente le personnage Sofie Rimestad ne dure pas plus longtemps: son personnage sympathique et jovial pourrait presque sauver Vincent et faire changer le ton du film. Mais non, ça restera le portrait d'un échec permanent déprimant mais aussi un peu touchant.
Parce que bon, il nous fait aussi rire, Vincent, avec son côté de loser pataud et inconscient.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 368 fois
4 apprécient

Autres actions de Bluemornings Une histoire américaine