Affiche Une jeunesse dorée

Critiques de Une jeunesse dorée

Film de (2019)

Ça Palace et ça casse

Les années Palace, de 1978 à 1983, furent celles de la flamboyance, de l’insouciance, de la décadence chic et mondaine concentrée sur un bout de trottoir de la rue du Faubourg Montmartre. Eva Ionesco a bien connu ces années-là, elle l’enfant-artiste qu’une célèbre mère photographe mis en scène dans des clichés à tendances pédopornographiques (c’est ce qu’elle raconta dans My little... Lire la critique de Une jeunesse dorée

19
Avatar mymp
4
mymp ·

Maladroit Mais Sincère

Contrairement à beaucoup d'autre, j'ai été touché par la maladresse de ce film. Gros coup de cœur pour l’image, le décor et les costumes. Tantôt extravagant et sophistiqué au Palace, tantôt onirique dans le château. On y voit une jeunesse artistique, hors du temps qui se cherche, accompagné de deux mentors qui revivent à travers eux, tout en les éduquant à ce milieu d'une manière qui... Lire l'avis à propos de Une jeunesse dorée

5
Avatar ANGELICCC
6
ANGELICCC ·

Le personnage joué Galatea Bellugi veut prendre des cours de comédie, ce n'est pas une mauvaise idée

Voilà un film qui ne vous laissera pas indifférent à plus d’un titre ! D’abord, parce qu’il se dégage du film une atmosphère libertine (ce qui n’est pas pour déplaire à certains, oui je parle de toi là !), on est par contre moins à l’aise devant le mauvais jeu d’acteur pour certains personnages. Malheureusement, dès les premiers instants du film, on sent que Galatea Bellugi... Lire l'avis à propos de Une jeunesse dorée

3
Avatar Cine2909
3
Cine2909 ·

Critique de Une jeunesse dorée par NicoBax

Le casting des jeunes acteurs est catastrophique, ils jouent tous vraiment affreusement mal, on est partagé entre le fou rire et la gêne en permanence. Les dialogues sont grotesques, on se fout éperdument du sort des personnages, quand bien même ils sont campés par des comédiens chevronnés comme Huppert ou Poupaud, cette fuite en avant apparemment inspirée d'éléments autobiographiques ne... Lire la critique de Une jeunesse dorée

Avatar NicoBax
2
NicoBax ·

A éviter !

Je viens de voir ce film pour Isabelle Huppert et Melvil Poupaud. Ces 2 acteurs sont le seul intérêt du film. Scénario pauvre, jeunes acteurs au jeu inexistant conférant à leur personnage platitude et vide, principalement Gallatea Bellugi et Lukas Ionesco ( merci maman ). J'ai tenu jusqu'à la fin, espérant une bonne surprise...pour rien. Lire la critique de Une jeunesse dorée

Avatar Franfromla
2
Franfromla ·

Une auto-fiction sur l'adolescence avec du potentiel mais un scénario et des acteurs/actrices déceva

L’actrice Eva Ionesco est connue pour avoir tourné dans plusieurs séries TV, téléfilms ou films diffusés sur grands écrans. Cependant, elle est aussi réalisatrice et Une jeunesse dorée est son deuxième long métrage après My Little Princess, sélectionné par la Semaine de la critique au festival de Cannes de 2011 et déjà avec Isabelle Huppert. Distribution La... Lire la critique de Une jeunesse dorée

1
Avatar Enjoymovie
3
Enjoymovie ·

Nanar complet

Ma critique s'appuie sur la 1ère moitié du film: je n'ai pas pu aller plus loin. Si l'objectif de la réalisatrice était de faire partager l'ennui absolu de la jeunesse "Palace" de la fin des années 1970, c'est parfaitement réussi. Tout est raté dans ce film: le jeu des jeunes acteurs (sur qui repose le film) est d'une fausseté olympique; le scénario, quel scénario? ; la reconstitution du... Lire l'avis à propos de Une jeunesse dorée

1 2
Avatar Yves_946778
2
Yves_946778 ·