Il y a des jours comme ça...

Avis sur Une journée en enfer

Avatar Real Cosmic M
Critique publiée par le

Zeus : Il n'a pas dit Hey Jésus ! Il a dit Hey Zeus ! Père d'Apollon ! Un dieu qui te foudroie si tu le fais chié avec tes conneries ! Cela te pose un problème ?
John : Non

Il y a des films qu'on a tellement vu qu'on peut réciter le scénario par cœur, ou tellement culte qu'il nous est impossible d'être vraiment objectif avec ce film. Et Une Journée en Enfer est de cela. J'ai beau voir ce film, je ne vois pas de réels défauts...sauf un. Personnages unidimensionnels et qui vont dans le cliché. Voilà, j'ai terminé de casser le film ! Passons maintenant aux éloges.

Le Meilleur Die Hard ?

Difficile à dire, car je n'ai vu que très peu les autres Die Hard. Entre le premier et son Yippi Kaï Mother Fucker. Son second qui était en passe d'être un mauvais Die Hard (jusqu'en 2000), le 3e volet fait office de renouveau parmi les 3 premiers. Ici niveau réalisation et action, on passe d'un cran ! Il y a quand même des scènes un peu over abusées (John Mc Lane qui saute comme un bouchon de champagne dans une conduite d'eau pour n'en citer qu'une), ces scènes sont tellement fun qu'on peut difficilement passer outre. La musique employée est vraiment épique et classes comme la plupart des films d'actions. Une mise en scène très inspirée et héroïque qui fait le charme de toutes productions des 90's. Bref, au niveau de la réalisation, tout est dit et est dans la droite lignée des blockbusters de cette période. Mais ce qu'il a ajouté dans l'équation, ce sont les personnages et l'histoire.

Le tandem à la Arme Fatal

Déjà il y a le tandem Bruce Willis/John Mc Lane- Samuel L. Jackson/Zeus Carver. Bon si aujourd'hui, ce tandem est plus qu'évident pour que cela fonctionne, à l'époque cela n'était pas tant que ça. Ils n'avaient pas joué ensemble avant que dans le cultissime Pulp Fiction de Quentin Tarentino, et encore ils ne formaient pas un duo. Ici le tandem fonctionne car il s'agit d'un tandem très dysfonctionnel à l'inverse de Reegs/Murtoff de l'Arme Fatal. C'est un duo qui s'est formé en fonction des circonstances et ils sont contraints de faire équipe. Mieux encore Zeus est bien plus qu'un sidekick comique ou un allié blasé par la stupidité du héro, il est plus indépendant et logé à la même enseigne que John Mc Lane, même si ce dernier assure coté action. Et quand à leur personnalité :

Simon : Le Samaritain d'ébène est-il au bout du fil ?
Zeus :Tu as un problème avec l'ébène
Simon : Du tout. Mon seul problème c'est que vous avez fait échouer le petit plan pour McLane que j'avais mis sur pied. Vous avez gâcher un plan bien huilé.
Zeus : S'il était bien préparé, tu sais où tu peux te la carrer.

John : Vous n'avez pas vu un vieillard passer ici ?
(il tue les méchants)
John : Il est rouge et il possède un traîneau non ? Tant pis

Et le méchant Simon Peter Gruber (Jeremy Irons) est une sorte de Joker croisé avec le Sphinx. Un méchant fun à la auteur de Hanz Gruber (Alan Rickman). Méthodique et machiavelique, il use de tout son influence pour avoir un ou 2 coups d'avances sur nos héros. Il se fera avoir bêtement mais bon au moins il a réussi à les tenir têtes pendant une bonne partie et nous induire en erreur ce n'est pas rien !

Sinon, les autres personnages ne sont pas très développés mais sont assez mémorables chacun à leur manière. Cependant, dans ce genre de film ce n'est pas gênant car il ne se concentre que sur le tandem et le méchant plus que les autres. Entre l'inspecteur Cobb qui essaye tant bien que mal à résoudre la crise et les agents du F.B.I plus ou moins transparents (vous avez dit cliché ?) et les sbires de Simon qui sont assez anecdotique (à l'exception de Targo joué par Nicholas Wyman). Tout ce beau monde même non développé ont leur moment de gloire à un moment ou un autre.

Yipee Kai Mother Story !

L'histoire est simple mais particulièrement bien racontée. Et contrairement à plusieurs films d'actions de cette époque, elle n'est pas prétexte pour un enchaînement d'action. Il y en a bien sûr, mais l'action n'est présente uniquement quand elle est justifiée car ce qui fait avancer est plus de savoir comment le tandem improbable va s'en sortir des énigmes et s'ils vont sauver la ville. C'est même un film d'action qui ne nous prend pas pour des beaufs demeurés et ça c'est fort. Même si l'enjeu est de taille, le fait que ce film joue avec nos attentes et nous surprenne même 20 ans après est génial. Il n'a aucun propos ni de sous - texte (car s'il en avait il serait démonté par le final), ou s'il en a, il s'agit juste d'un leurre pour masquer les vrais motivations de Simon. En clair un histoire simple qui fait reposer le cerveau et détend sans aucun problème.

Film d'action culte plus de 20 ans après.

Bref, ce film est un excellent film d'action des années 90 et fait parti de mes préférés avec l'Arme Fatal, Rock et Négociateur. Bizarrement il a reçu des critiques plus que mitigés mais est devenu aussi culte que le premier volet. Il s'agit d'un film que je revois toujours avec plaisir et une valeur sûr du cinéma d'action et qui donne envie de pleurer quand on voit les 2 volets qui ont suivi. Bref, Yipee Kay Mother Fucker !

Version fun (avec la fin alternative) ici !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 230 fois
2 apprécient

Real Cosmic M a ajouté ce film à 27 listes Une journée en enfer

Autres actions de Real Cosmic M Une journée en enfer