Affiche Une journée particulière

Critiques de Une journée particulière

Film de (1977)

« Un homme aussi bien ne peut être anti-fasciste ! »

Festival Sens Critique, 16/16 Le beau plan séquence qui ouvre le film initie la journée du titre, qui semble n’avoir rien de particulier a priori : Sophia Loren y réveille, un à un, sa famille nombreuse, veilleuse et gardienne, attentionnée et les traits un peu tirés par la tâche. Quotidien et populaire, le milieu dépeint nous projette dans l’intimité banale d’une famille moyenne.... Lire la critique de Une journée particulière

84 8
Avatar Sergent_Pepper
9
Sergent_Pepper ·

In the Mood for Love

Comment envisager l’amour dans un monde rongé par la haine, mais où la solitude est pourtant douteuse ? Comment rencontrer l’autre, quand l’étranger est l’ennemi ? Comment parler, se livrer, se confesser, quand l’intime est devenu suspect ? En 1938, en Italie, le fascisme règne en maître et instaure une ère de délation, de suspicion et de violences tant physiques que symboliques à l’égard des... Lire la critique de Une journée particulière

21 7
Avatar WeSTiiX
10
WeSTiiX ·

Critique de Une journée particulière par Kalopani

C'est un bâtiment immense, une tour à la façade grise, hideuse, à l'architecture imposante et grossière, symbole éloquent d'une idéologie fasciste toujours prête à dominer l'autre, l'enfermer et l'étouffer entre ses murs. Aujourd'hui, cette tour se vide de ses habitants. Avec frénésie et empressement. Il faut dire que c'est jour de fête, aujourd'hui, en ce 6 mai 1938, on célèbre les fiançailles... Lire l'avis à propos de Une journée particulière

53 1
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·

Les Ailes du Désir

Du granit de la cour jusque dans les hauteurs mitoyennes, traversant rideaux et fenêtres, résonne les champs et discours du parti : "fascisme, fascisme...", ils n'ont que ce mot à la bouche. Depuis sa haute tour, elle qui est loin d'être princesse, cette femme, cette beauté unique au regard froid, cette mère aux six enfants, elle, Antonietta, elle regarde cet homme, ce dos. L'homme en face... Lire l'avis à propos de Une journée particulière

46 9
Avatar Fosca
9
Fosca ·

Sous le signe du fascisme

Rome, 8 mai 1938 : Mussolini et Hitler se rencontrent. Presque tous les romains ont déserté leurs habitations pour pouvoir assister à la cérémonie, sauf dans un grand immeuble où Antonietta, mère d'une famille nombreuse, reste à la maison pour s'occuper de différentes taches. Un autre habitant est resté dans l'immeuble, un intellectuel homosexuel italien viré de la radio... Ettore... Lire la critique de Une journée particulière

43 15
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

"on se soumet toujours à la mentalité des autres"

Oh oui ! C'est vraiment une journée particulière. Une journée essentielle dans l'existence de l'Axe Rome-Berlin. Le Führer en visite chez son ami Mussolini, ça se fête. Et, en effet, on déploie les drapeaux, on revêt les chemises noires, et tout le monde part vite saluer les deux grands hommes. L'immeuble, comme l'ensemble de l'Italie, ne pense qu'à ça. Tout le monde se prépare et s'en va.... Lire l'avis à propos de Une journée particulière

29
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·

Une rencontre improbable

Cette journée particulière nous met face à deux personnages usés par la vie. Le regard triste, les yeux sont pochés de fatigue, la voix est trainante et l'attitude maladroite. Le spectateur n’en croit pas ses yeux. Sophia Loren, sex-symbol, pulpeuse à souhait, interprète ici la pauvre Antonietta, une mère courage avec 6 enfants dans les pattes et un gros beauf, une... Lire l'avis à propos de Une journée particulière

27 7
Avatar Vincent_Ruozzi
9
Vincent_Ruozzi ·

Ce n'est pas le locataire du 6e qui est anti-fasciste mais le fascisme qui est anti-locataire du 6e

Cette journée particulière, c’est le 8 mai 1938 lorsqu’Hitler arrive à Rome pour rencontrer Mussolini. Cette journée, le spectateur la vivra de loin, par la radio et les bruits lointains de la foule plus quelques images d’archives du début qui nous posent le cadre historique. Mais cette journée, c’est celle de deux êtres que tout doit séparer, restés seuls dans un grand ensemble d’immeubles... Lire l'avis à propos de Une journée particulière

27 12
Avatar m-claudine1
10
m-claudine1 ·

Critique de Une journée particulière par Zaul

Un compte rendu-radiophonique figure d'emblée la toile de fond sonore qui sera le pied de nez de génie de ce film. Voilà réduit à sa portion congrue, et à quelques images d'archive, le contexte de la visite d'Hitler à Rome pour sceller le pacte d'acier. Pour réactualiser les événements pour les spectateurs au début du film, probablement ; pour dire d'emblée que l'art n'a pas à y prendre part, du... Lire l'avis à propos de Une journée particulière

27 2
Avatar Zaul
10
Zaul ·

Le « moi » et l'émoi

La caméra se meut lentement le long des façades de la « Ville éternelle », se porte à la hauteur d'une large fenêtre, puis pénètre dans un appartement où se déroulent des scènes de la vie quotidienne. Pour Antonietta, déjà affairée, c'est une matinée comme les autres, pleine de contrariétés et d'exaspération. Il lui revient de mettre la maisonnée en éveil et de se plier à la moindre volonté,... Lire la critique de Une journée particulière

23 1
Avatar Cultural Mind
8
Cultural Mind ·