La vie rêvée des anges

Avis sur Une vie moins ordinaire

Avatar Hyunkel
Critique publiée par le

Coincée quelque part entre le cultissime Trainspotting et le plus que décevant La Plage, cette Vie moins ordinaire est probablement l'un des films les plus méconnus du réalisateur anglais, qui n'avait alors pas encore totalement cédé son âme aux sirènes d'Hollywood.

Boyle s'empare ici d'un thème plusieurs fois abordé au cinéma, celui du loser sympathique, héros-sans-emploi et doux rêveur, qui se retrouve pris malgré lui dans une situation qui le dépasse, la situation possédant ici des jambes interminables et un sourire à décrocher la mâchoire. Mais, et c'est là son plus grand talent, il parvient à sortir des sentiers battus, offrant au spectateur un road trip loufoque, teinté d'un humour parfois mordant.

Complètement déjanté, enchaînant avec élégance les situations les plus rocambolesques, Une Vie moins ordinaire est une sorte de feel-good movie à l'anglaise écrite et filmée sous acides. Le couple formé par McGregor et Diaz fait des étincelles, la seconde usant et abusant de son charme pour faire craquer le premier (et le spectateur). Plus proche de l'esprit des précédentes productions made in Boyle, le film porte la marque de fabrique de l'anglais, à travers une mise en scène souvent inspirée, quoique parfois un peu grandiloquente.

S'il accuse parfois le poids des années, bien plus en tout cas que Petits meurtres ou Trainspotting, Une Vie moins ordinaire reste malgré tout une petite pépite trop peu connue dans la filmographie de Danny Boyle. A voir sans hésiter pour les fans du réalisateur anglais, ou les amateurs de comédies romantiques sortant des sentiers battus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 240 fois
1 apprécie

Autres actions de Hyunkel Une vie moins ordinaire