Universal Soldier: Regeneration

Avis sur Universal Soldier : Regeneration

Avatar SlashersHouse
Critique publiée par le

Il y a des fois comme ça on a plein de films à voir et pourtant on en regarde aucun, certains étant trop cons et d'autres trop intellectuels, du coup on fait ce que je suis en train de faire, la critique d'un film que l'on a vu il y a quelques mois. Le choix ne manquait pas et c'est sur Universal Soldier Regeneration que me suis arrêté, en particulier car ce dernier signe le retour de Jean-Claude Van Damme dans le cinéma d'action divertissant, et à budget.
J'aurais pu faire la critique de JCVD, le thriller biographique réalisé par Mabrouk El Mechri mais ne vous inquiétez pas, je m'en occuperais, tôt, ou tard...
Pour tous les ados du début des années 90 Universal Soldier est un film culte, particulièrement efficace, en particulier grâce à son casting composé de deux stars des films d'action de cette époque, Van Damme et Dolph Lundgren, riche en bastons et gore comme l'étaient les blockbusters de l'époque. Malheureusement il a souffert du syndrome des suites plus que n'importe quel film, ayant eu une suite particulièrement conne (mais avec des combats relativement sympathiques), ainsi que plusieurs téléfilms, qui en plus d'être très cons étaient ringards et ennuyeux. JCVD ayant préparé le terrain on se sentait très confiant quand à cette nouvelle suite, notamment grâce au retour de Dolph Lundgren (qui n'a pas pris une ride en 15 ans !) et la présence de Andrei 'The Pitbull' Arlovski, molosse Russe multiple champion de Freefight (UFC pour les connaisseurs).
Soyons francs, ce nouvel opus n'a rien de particulièrement original. Le projet Universal Soldier avait été abandonné, tout du moins c'est ce que l'on croyait, car on arrête jamais les méchants américains et leurs scientifiques, qui ont continué leurs expériences et ont créé de nouveaux soldats encore plus surdéveloppés et obéissants. Malheureusement un scientifique se fera la malle avec l'un d'entre-eux pour le louer à des terroristes qui menacent de faire exploser une bombe s'ils n'ont pas la rançon qu'ils demandent. En représailles les dirigeants s'empresseront d'envoyer une première escouade d'Universal Soldiers, qui se feront dégommer comme des mouches par le Pitbull. Désespérés, ils feront ensuite appel à Luc Deveraux, désactivé et à la retraite, aidé par une psy qui essaie de le rendre à nouveau sociable (le film fait donc abstraction du 2, car dedans il était redevenu parfaitement humain).
En somme une mission semblant perdue d'avance pour Deveraux, et encore plus quand le savant fou des terroristes décidera de réveiller son ennemi juré, Andrew Scott (Lundgren).
Pour conclure un film pas très original, mais en revanche pas stupide et foireux comme l'était le second, sachant se montrer divertissant et particulièrement joussif lors des bastons sévèrement musclées. On regrettera néanmoins que Lundgren ait fait appel à une doublure que l'on remarque aisément sur certains plans.
A noter que grâce au succès qu'a eu ce nouvel opus une suite a d'ores et déjà été annoncée, prévue pour 2011.
Mention spéciale pour Pitbull, qui bien que muet — dans le film — fait ce qu'on lui demande et en met plein les yeux durant ses scènes de combats.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 396 fois
7 apprécient · 1 n'apprécie pas

SlashersHouse a ajouté ce film à 2 listes Universal Soldier : Regeneration

  • Films
    Illustration Et paf dans l'oeil !

    Et paf dans l'oeil !

    Avec : Tamara, 300, Terminator 2 : Le Jugement dernier, Crime à froid,

  • Films
    Illustration Castings de luxe

    Castings de luxe

    Avec : Copains pour toujours, La Machine à démonter le temps, Very Bad Cops, Suck,

Autres actions de SlashersHouse Universal Soldier : Regeneration