Comme quoi on garde pas toujours le meilleur pour la fin...

Avis sur Unstoppable

Avatar BlackLemmi
Critique publiée par le

Unstoppable n'est pas un mauvais Tony Scott. Mais ce n'en est pas un bon non plus. Unstoppable, c'est un peu l'exemple même de l'ensemble de la cinématographie de Tony, avec ses bons et ses mauvais côtés.

Tony est un bon réalisateur, dans le sens où du côté technique, il y a rarement beaucoup de choses à lui reprocher. Il arrive même ici à rendre appréciable un scénario qui tient sur un bout de papier et complètement pompé d'un fait divers, qui consiste en gros à suivre un train pendant tout le film.

Et c'est ici qu'on touche aux deux principaux défauts de Tony. Les scénars qu'il réalise et le casting de ses films. Ici, le scénar, quoique sommaire, n'est pas inintéressant, bien que n'ayant pas grand chose à dire. Enfin quand on voit des Man On Fire ou autre, on se dit que c'est ptêt pas plus mal...

Mais le casting est semblable à celui de tous ses films. Ici, les rôles étant caricaturaux, les acteurs le sont aussi, même les bons (et je ne parle pas de Chris Pine qui porte bien son nom). Et Denzel, que je ne considère pas comme un bon acteur, loin s'en faut, cabotine comme à son habitude, jouant tellement toujours de la même façon qu'il arriverai à nous faire croire que dans la vie, un flic, un entraineur ou un chauffeur de locomotives se comportent tous exactement de la même façon, au boulot comme dans leur vie privée...

Et puis, il y a toujours un petit truc qui me dérange dans les productions récentes de Tony. Ici, c'est qu'il réussi à la fois à rendre hommage et à critiquer durement le prolo, selon qu'il déclenche une catastrophe ou qu'il réussisse à empêcher ladite catastrophe de se réaliser. Du coup la réflexion se perd dans un méli-mélo d'analyse du monde du travail mal amenée et mal ficelée, et trop sous-jacente.

Sorte de version moderne des films catastrophe des années fin 80/mi 90, Unstoppable résume en quelque sorte une carrière cinématographique faite de hauts et de bas, et ce dès ses débuts. Une sorte de synthèse des thèmes de prédilection et du style de réalisation de Tony.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 338 fois
Aucun vote pour le moment

BlackLemmi a ajouté ce film à 1 liste Unstoppable

Autres actions de BlackLemmi Unstoppable