Libre et Désordonné

Avis sur Ursule et Grelu

Avatar Freddy K
Critique publiée par le

Serge Korber est loin d'être un réalisateur majeur et reconnu de la comédie française même si il fera quelques films avec des poids lourds du box-office hexagonal comme Louis de Funès (Sur Un Arbre Perché - L'homme Orchestre) ou les Charlots (Et Vive la liberté) . Si la carrière de monsieur Korber ira s'acoquiner un temps avec le cinéma érotique il restera toujours fidèle à la comédie tournant jusqu'en 1996 avec Les Bidochons avant de s'orienter vers des films documentaires sur le cinéma. Ursule et Grelu qui sort en 1974 est un film aussi étrange que le nom de ses personnages, une sorte de comédie romantique libertaire et absurde qui sent l'esprit de son époque.

Ursule est donc une membre de l'armée du salut qui fait naufrage en compagnie de Grelu un accordéoniste sans emploi. Au milieu de l'océan les deux naufragés involontaires font rapidement connaissance et ont juste le temps de faire un enfant avant que les vagues ne les séparent. Des mois plus tard les deux amants se retrouveront à Marseille pour des aventures durant lesquelles ils s'engueuleront parfois et se retrouveront souvent.

Ursule et Grelu est une comédie souvent absurde et loufoque dans laquelle il ne faudra jamais trop s'attacher à la logique et la crédibilité des événement à l'image de l'enfant d'Ursule qui est trimballé partout, parfois jeté ou carrément abandonné et qui n'apparait jamais vraiment à l'écran ressemblant le plus souvent à un simple objet. On croisera aussi un égorgeur pas bien méchant interprété par Patrick Préjean, un couple de bourgeois homosexuels adepte des déguisements ridicules, un homme désabusé qui rêve depuis tout petit de se suicider, un motard maladroit prédestiné à faire la manche (Romain Bouteille), des militantes féministes qui font exploser les sex-shop, un restaurant dans lequel il faut traverser une piscine pour s'attabler, des clochards et des banquiers... Ursule et Grelu est un film dans lequel on sent poindre un discours libertaire très fort qui se moque un peu de tous et de tout mais le film part tellement dans tous les sens qu'il devient parfois difficile de cerner les motivations et le propos de son réalisateur.

Ursule est interprétée tout en charme et en peps par Annie Girardot qui incarne ici une vision bohème et poétique de la vie à l'image de sa marotte de systématiquement tout repeindre en rose et de l'autre Grelu qui est quant à lui interprété par l'imposant Bernard Fresson qui incarne une vision plus pragmatique et ambitieuse de la vie avec un personnage qui sera tour à tour mendiant, policier puis grand banquier sans scrupules. Deux personnage qui parfois s'insupportent mais qui ne feront que se poursuivre et se rechercher durant tout un film célébrant avant tout le liberté un peu foutraque de l'amour.

Ursule et Grelu ne manque pas de charme et s'offre même quelques jolis moments de poésie lunaire et touchante mais globalement le film manque de structure et d'une ligne directrice plus forte pour vraiment maintenir l'attention du spectateur. Même si il est plaisant de se perdre et de vagabonder dans ce joyeux bordel il est difficile de ne pas s'y ennuyer aussi un peu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 116 fois
2 apprécient

Freddy K a ajouté ce film à 2 listes Ursule et Grelu

  • Films
    Cover 2021 : Films Vus et/ou Revus

    2021 : Films Vus et/ou Revus

    Ciné (Quand ils vont de nouveau ouvrir) - DVD - Streaming - VOD - VHS - Super 8 - Blu-ray .... Les films vus et/ou revus en 2020

  • Films
    Cover Seul Au Monde (Ou Presque)

    Seul Au Monde (Ou Presque)

    Cette liste sera constitué de films pour lesquels on ne trouve pas plus de trois avis critiques (dont le mien) .... Fatalement...

Autres actions de Freddy K Ursule et Grelu