Film de Nuri Bilge Ceylan · 1 h 50 min · 14 janvier 2004 (France)

Genre : Drame

Casting (acteurs principaux) :

Muzaffer Özdemir, Emin Toprak, Zuhal Gencer, Nazan Kesal, Feridun Koc, Fatma Ceylan, Ebru Ceylan, Bahaltin Surler

Pays d'origine :

Turquie
Casting complet et fiche technique

Mahmet, un photographe cultivé a perdu ses illusions. Il mène une existence confortable et solitaire à Istanbul, hanté par la mélancolie. Un jour, il se retrouve contraint d'héberger un cousin ayant quitté son village pour trouver du travail.

NoDream

BLUE

Un beau décor froid,silencieux- C'est lent, simple et sans effets-

il y a 9 ans

1 j'aime

Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper

Critique positive la plus appréciée

Seul le silence.

Remonter dans la filmographie de Ceylan permet de faire un constat étonnant : aux sources du fleuve de parole qui irrigue Winter Sleep comme Il était une fois en Anatolie siège le silence. Soit...

il y a 7 ans

Architrave
4
Architrave

Critique négative la plus appréciée

...

Ohlala. Ohlala mais qu'est-ce qu'on se fait chier. Remettons-nous dans le contexte. Film proposé, voire conseillé, par un professeur en école d'architecture pour appréhender l'atmosphère...

il y a 10 ans

Alexandre_Gauzy
8
Alexandre G

Ce silence assourdissant

Quelle coïncidence... Après avoir vu Winter Sleep (qui était mon premier Ceylan) je décide de me trouver Uzak. Par pur hasard, étant donné qu'il ne s'agit pas spécialement de son plus connu. Mais, à...

il y a 8 ans

Procol-Harum
7
Procol Harum

Au loin s'en va le bonheur

Comme son titre l'annonce si bien - Uzak signifiant « lointain », « distant », en turc - tout sera affaire de distance ou d'éloignement dans ce film : distance géographique entre monde urbain et...

il y a 7 mois

LeRossignol
8
LeRossignol

Critique positive d'un film négatif.

Simple, et bon. Superbe peinture de la solitude, la solitude dans la ville moderne, surtout, avec bien sûr les plans larges et contemplatifs, les focales qui bien souvent coupent les protagonistes du...

il y a 10 ans

monvoisintotoro
7

Le lointain

D'une grande beauté, la narration est maîtrisée de manière quasi parfaite et insufle avec une simplicité filmique déconcertante, dans chaque scène, ce lointain dont il est question. (Uzak veut dire...

il y a 8 ans