Il Club dei Cinque

Avis sur Vacanze col gangster

Avatar Eowyn Cwper
Critique publiée par le

Pour son premier long métrage, Dino Risi n'avait pas encore perdu ses yeux d'enfant. Ayant connu la guerre en tant que non-artiste ou presque, c'est une œuvre aussi naïve que ses cinq jeunes personnages qu'il met en scène, comme pour exorciser le souvenir des années de conflit à coups d'innocence, mais avec un décalage amusant qui le prédestine déjà de manière visible à quelque chose de plus grand.

En effet, la légèreté de Vacanze col Gangster ne colle pas avec le sérieux de son casting. Au sein de ce dernier, Mario Girotti, futur Terence Hill ici dans son premier rôle, est à peine plus visible que les autres fortes têtes du club des 5 qu'il dirige. Ils se nomment la Bande à Monte Cristo mais ce sera la seule ombre de fond moral à l'aventure qu'ils traversent la majorité du temps sans encombres majeures, où il faut accepter que le monde adulte laisse, pendant un peu plus d'une heure, une place énorme à la puérilocratie et au brave chien sans qui l'on arriverait à rien. Seul le grand méchant aura le droit de déroger à l'uniformité de ce petit monde où rien n'est sérieux.

Bref, c'est un film-jouet avec lequel il ne faut pas être trop sévère. Il est naïf mais fut au moins composé par un cœur nostalgique avec l'amour du geste et de la parole.

Quantième Art

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 9 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Eowyn Cwper Vacanze col gangster