Un film poulet.

Avis sur Vaiana, la légende du bout du monde

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

La cuvée fin 2016 de Disney nous propose une aventure inspirée de légendes polynésiennes où une jeune princesse va devoir restaurer le cœur d'une déesse, Te Fiti, accompagnée d'un demi-dieu, Maui, afin de sauver son peuple de la famine.

C'est un pléonasme de dire ça d'un film d'animation de 2016, mais la technique y est irréprochable, y compris l'eau, dont on jurerait qu'elle est réelle. Tout l'histoire est celle d'une épreuve de courage, celle de Vaiana, future princesse de son île, et avide d'aventures ; son père lui a interdit de franchir le récif, de peut des vagues et des tempêtes.
Il y a peut-être un peu trop de chansons, y compris au dernier acte, mais il y a l'humour pour contre-balancer ça, notamment par la présence d'un poulet stupide, et des facéties de Maui, dont le tatouage qu'il a sur le cœur s'anime et qui est en quelque sorte sa conscience. Quant à Vaiana, elle est dans l'esprit des films Disney récents, à savoir que c'est une fille de caractère, qui ne tombera pas amoureuse de son prince charmant, qui n'existe pas, et qui est dans l'affirmation de soi.

J'ai été plus étonné de la présence de la mort, et celle d'une certaine violence, notamment dans le combat final, mais Vaiana est un très bon film. Il n'a peut-être le tort de n'être juste que ça, quand je pense à l'autre grande réussite de 2016 que fut Zootopie. C'est bourré de péripéties, avec les petits Kakamoras ou le crabe luminescent, mais c'est sans doute un peu trop sage, bien que je ne conteste pas l'originalité et que, c'est assez rare, un film Disney propose une fille métisse, comme tous les personnages.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 84 fois
3 apprécient

Autres actions de Boubakar Vaiana, la légende du bout du monde