Un meilleur Star Wars que SW7

Avis sur Valérian et la Cité des mille planètes

Avatar Erset
Critique publiée par le

Ahhhhh j'ai mal au cul. Passez moi la pommade. Je viens d'aller tester la salle ICE du CGR Bordelais. 15 EUROS LA PLACE ! 16 euros même, parce que je garde pas mes lunettes 3D. M'enfin vu le prix que j'ai payé cette paire là je vais la mettre sous verre à côté du ticket.

Alors une salle ICE c'est quoi ? Ben c'est un meilleur écran de ciné, avec du Dolby Atmos, des loupiotes useless de Phillips et des sièges en cuir. Et une salle blindée pour la séance de 22h30. Avec la moitié de la salle réservée dès l'après-midi. Pour une place à 15 euros sur un film pas tellement hypé (me semble ?). Qu'est-ce que quoi ?

Et bien ça ne vaut pas son prix, OH CA ALORS QUELLE SURPRIIIIIISE ! L'écran est plutôt petit bien que de très bonne qualité, les sièges pas plus confortables que ceux en tissu, le système de lumière est encore plus gimmick que le trackpad de la manette Playstation 4, et le son Dolby ne casse pas des briques mais on sent très bien les basses.

Enfin bref, passons au film.

Alors je trolle pas dans le titre. C'est un meilleur Star Wars que la copie sans âme de Disney. Faut dire la comparaison allait forcément se faire vu que Lucas s'est pas mal inspiré de Valérian pour ses propres films. On est face à un délire visuel digne du barbu ricain avec des décors qui claquent, moult aliens en tout genre et le style un peu SF poisseuse qui était surtout présent dans la trilogie originale.

"Gneuh mais il y avait tout ça dans Star Wars 7 aussi"

lol

Décors claustrophobiques, sans inspiration ni grandeur et les aliens étaient pas meilleurs. Et je me suis toujours pas remis du scénario qui m'a chié dans la bouche en copiant SW4.

Après, Valérian a des problèmes. Déjà le casting. Putain Besson mais tu fous ouat. C'est quoi ce duo de merde ? C'est les personnages principaux comment tu peux faire une erreur pareille. Valérian est joué par un trentenaire avec une gueule d'ado et une taille Sarkozy, et Laureline par une fille à papa qui a la tête à passer sa journée à faire la bouche en cul de poule sur Instagram. Et la doubleuse de la VF a une voix méchamment insupportable, ça n'aide pas.

Besson semble aussi avoir hérité de la capacité surhumaine de George Lucas à faire des romances d'une niaiserie cosmique et d'une artificialité digne d'une discussion entre deux Cleverbots.

Le fait qu'on n'ait quasiment aucune backstory pour les deux héros n'aide pas, mais alors pas du tout. On apprend juste Valérian est un badass de type "Jean-Marie Jme Kiff" spé Playboy, et que Laureline est sa coéquipière. Voilà. C'est tout.

Le déroulement de la romance est tout aussi collector.

  • "Allez pls donne moi une chance" -> "Nan pas envie d’apparaître sur ton tableau de chasse"
  • "Epouse moi" -> "Mais kestubav on est en mission là"
  • "Alleeeeeeeeeeeeeeeeeez" -> "Naaaaaaan"
  • "Valérian, l'amour c'est plus fort que tout, maintenant donne la bestiole aux Na'Vi là" -> "Bon d'accord"
  • "Alors tu m'épouses oui ou merde ?" -> "Hmmm peut-être" -> soupe de langue

C'était physiquement désagréable.

J'ai jamais ouvert une BD Valérian, mais on n'apprend même pas que Laureline vient du Moyen-Âge, c'est chaud quand même.

Le film souffre également de la faiblesse de son scénario et d'une certaine longueur (exacerbée à cause de la romance en mousse, probablement). De plus le passage entier avec Rihanna ne sert juste à rien, à part ajouter un peu plus de romance. Mais genre c'est incroyablement visible tellement il ne sert à rien. Laureline n'a pas pu s’empêcher de toucher un papillon qui s'avérait être un appât de canne à pèche spatiale, et Valérian a du lui sortir le cul des ronces. Une fois que c'est fait, on revient au scénario principal.

Ils auraient pu juste partir de leur point de départ et aller jusqu'à la phase finale du film sans passer par la case Rihanna et c'était tout pareil. On parle de 10-20 minutes du film là (grosse fourchette mais j'allais pas sortir mon tel pendant le film un peu de respect). Des minutes qui auraient pu servir à nous présenter un peu plus les héros et surtout leur historique afin que leur romance ne ressemble pas à celle d'un couple de beaufs qui se marient à 17 ans après 2 mois de relation et un bébé surprise.

Au final c'est pas trop mal, mais ça aurait pu être bien mieux. Le spectacle visuel sauve l'intérêt du film. Un peu plus de subtilité dans la romance, un peu de backstory, un vrai casting pour les héros et c'était 7/10 sans problème.

TL;DR : c'est correct.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 295 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Erset Valérian et la Cité des mille planètes