Mitraillette à gauche! ~ Mitraillette à droite! ♭♫

Avis sur Valse avec Bachir

Avatar TheoC
Critique publiée par le

S'il on peut d'abord penser qu'il est très arrogant de la part d'un réalisateur de produire une autobiographie, il faut admettre que Ari Folman a vécu une experience suffisamment incroyable pour mériter un film...

Valse avec Bashir frappe par un traitement atmosphérique de la guerre, à vrai dire je ne crois pas avoir vu d'autre film qui y parvienne aussi bien. Et oui, j'inclue Apocalypse Now. Saluons au passage la superbe bande son de Max Richter qui accompagne à merveille le flou des souvenirs des soldats.

Le film concerne l'intervention israélienne dans la guerre civile libanaise jusqu'au massacre de Chabra et Satila en 1982. Il met en avant la futilité du conflit et la naïveté des combattants qui ne savent eux même pas vraiment ce qu'ils font là jusqu'au moment ou la réalité les rattrape d'un coup de massue. La guerre parait à ces soldats être un environnement tellement insensé qu'ils le traversent comme un rêve, et Ari Folman, en mélangeant réalité et imaginaire dans ses souvenirs vieux de 20 ans parvient à faire partager ce sentiment au spectateur. Il parvient même à faire subir à l'audience le même sentiment d'être rattrapé par la réalité d'un seul coup que les soldats subissent dans le film. C'est une belle prouesse.

Valse avec Bashir passe proche du chef d'oeuvre mais malheureusement, il cherche trop à rationaliser les passages dans le présent. La quête du personnage principal à la recherche de ses souvenirs est ponctuée d'exposition à moitié fumeuse de notions de psychologies et du rappel des noms des personnages à la façon d'un documentaire. Comme si le film cherchait à prouver qu'il s'agit bien d'une histoire vraie, que ces personnages existent bel et bien. Ce n'était pas nécessaire et a pour effet de nous tirer de la plongée onirique dans laquelle les flashbacks successifs nous plongent si bien.

Comme souvent dans les films atmosphériques, le véritable sujet de l'histoire concerne l'environnement et pas les personnages. Il est dommage d'avoir perdu de vue cette idée dans les passages dans le présent. Malgré ce reproche, Valse avec Bachir reste un vrai coup de poing et un coup de projecteur sur un conflit mal connu. Poétique et beau, je recommande.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 159 fois
1 apprécie

Autres actions de TheoC Valse avec Bachir