Affiche Vampyr, ou l'étrange aventure de David Gray

Critiques de Vampyr, ou l'étrange aventure de David Gray

Film de (1932)

  • 1
  • 2

Critique de Vampyr, ou l'étrange aventure de David... par Vazkeizh

Vampyr est le film onirique par excellence. Un cotonneux voyage dans les pas de David Gray, qui s'en vient d'on ne sait où, accoste comme s'il venait de traverser l'Achéron, et s'égare dans un lieu inconnu. Les personnages font leur entrée sans prévenir, se distinguent par leur étrangeté avant même de se présenter, puis disparaissent. Certains ne sont là que le temps d'une image et d'un frisson,... Lire l'avis à propos de Vampyr, ou l'étrange aventure de David Gray

30 1
Avatar Vazkeizh
8
Vazkeizh ·

Comment les vampires ont conquis le cinéma ...

Liminaire - On est en 1931 et il s'agit d'un film de Carl Dreyer. On est assez loin de Coppola. Encore plus loin de Thomas Alfredson ou de Park Chan-Wook. Carl Dreyer est tenu pour un cinéaste essentiel, exigeant, austère proposant des films essentiels, exigeants, austères, très austères, le plus souvent longs, longs, longs. Ils sont également le plus souvent marqués par une thématique... Lire la critique de Vampyr, ou l'étrange aventure de David Gray

39 13
Avatar pphf
7
pphf ·

L'angoisse à l'état pur

Le Vampyr de Dreyer, plus qu'un film, est un véritable poème cinématographique. Une atmosphère brumeuse, une ambiance étrange, glauque servie par une photographie trouble: tout le film renvoie quelque chose d'oppressant , à tel point que même le spectateur du 21eme siècle peut se sentir mal à l'aise. Dés le début dans l'auberge, le ton du film est donné: des événement étranges ont lieu, des... Lire la critique de Vampyr, ou l'étrange aventure de David Gray

8 4
Avatar JohnnyBlaze
9
JohnnyBlaze ·

Quand l'expressionisme devient surréalisme

Totalement surréaliste. Le voile qui est à l'origine dû à une erreur apporte une sensation de mystère et d'étrangeté onirique à ce film étonnant qui sort du cadre kitch de l'expressionisme. De plus, ce drame parlant tourné comme s'il était muet est une leçon de cinema dont bien des réalisateurs actuels feraient bien de s'inspirer. Les images disent bien plus que le texte et apportent les... Lire la critique de Vampyr, ou l'étrange aventure de David Gray

9
Avatar -Marc-
9
-Marc- ·

Critique de Vampyr, ou l'étrange aventure de David... par Barlbatrouk

Vampyr est un film assez spécial. Mixte entre muet et parlant, les sons et paroles sont utilisés avec une réelle parcimonie ce qui donne un étrange air onirique au film. Cela est accentué par certains effets visuels des plus réussis, lors de l'exploration nocturne du protagoniste par exemple. Malheureusement, j'ai trouvé que le film avait certaines longueurs et que les scènes... Lire la critique de Vampyr, ou l'étrange aventure de David Gray

1
Avatar Barlbatrouk
6
Barlbatrouk ·

Incompréhensible et soporifique

Même après un second visionnage, ce film onirique à demi-muet me laisse toujours aussi perplexe. La raison est qu'il est extrêmement difficile de rentrer dans l'histoire à cause de sa trop grande complexité (de plus, certains passages sont manquants). On ne comprend donc pas grand-chose à ce qui se passe sous nos yeux, même en faisant preuve de la plus grande attention, ce qui peut... Lire la critique de Vampyr, ou l'étrange aventure de David Gray

8 2
Avatar Libellool
4
Libellool ·

Expressionnisme et incompréhension...

De manière générale, je déteste l'approximation. J'ai sans doute un esprit un peu trop cartésien pour ça. Je ne connaissais l'expressionnisme qu'au travers de la peinture, et si comme beaucoup, j'ai admiré la portée, l'aspect abordable de la symbolique de certaines oeuvres; je suis également resté totalement démuni devant certaines. Et c'est quelque chose que je déteste. Sois parce que ça... Lire la critique de Vampyr, ou l'étrange aventure de David Gray

3
Avatar amjj88
2
amjj88 ·

Certains ont dit de ce film qu'il décrivait un cauchemar, alors oublions ce cauchemar.

Essayons d'être objectif, le jeu des acteurs est exécrable (et ne n'est pas parce qu'ils jouent comme dans les "muets", il a eu des tas de belles interprétations en muet), l'histoire est aussi claire d'un jus de boudin et ne suscite à aucun moment l'intérêt. Et puis surtout cette lenteur exaspérante et cette absence de rythme font de la vision de ce film un véritable supplice. Alors bien sûr,... Lire la critique de Vampyr, ou l'étrange aventure de David Gray

1 1
Avatar estonius
2
estonius ·

Atmosphère lugubre

Film que je tenais absolument à découvrir de la part de Carl Theodor Dreyer et je n'en suis pas mécontent. Dreyer est issu du muet et cela se ressent encore énormément dans cette oeuvre parlante, mais où l'usage de la parole est extrêmement limité. On est encore très proche de l'expressionnisme allemand dans le jeu des acteurs, qui est somme toute franchement très bon. Vampyr est une... Lire la critique de Vampyr, ou l'étrange aventure de David Gray

Avatar batman1985
7
batman1985 ·
  • 1
  • 2