Puis-je aimer ?

Avis sur Van Helsing

Avatar mavhoc
Critique publiée par le

Heureux de retrouver ce film que j'ai du bien voir une vingtaine de fois à mon adolescence, je m'étonne cependant de la note particulièrement mauvaise qu'il reçoit sur Senscritique. Un acharnement ? Une mauvaise compréhension de l’œuvre (dans le sens où le film aurait été jugé pour autre chose qu'un film d'action) ? Van Helsing reprend des thématiques que j'adore : les monstres. Beaucoup, beaucoup de surnaturelle et l'époque que je préfère, la fin du XIXème siècle. Cependant, serais-ce parce que j'aime ce film que je devrais renoncer à toute tentative d'objectivité ? Je ne pense pas. Essayons de voir ce qui est bon et moins bon dans ce film.

Déjà les effets spéciaux. C'était un peu l'argument de base du film. Je me rappelle qu'après avoir acheté le DVD, je regardais en boucle les making of. Cela peut paraître surprenant de dire ça, mais je n'avais pas vécu pareille tarte visuelle depuis LotR et la première trilogie Star Wars (j'avais 4 ans dans le second cas, bénis soient mes parents pour ce bon goût cinématographique). Pendant des heures j'ai adoré voir la précision et la minutie qui furent de mise pour la réalisation de ce que je considéré comme étant un chef d’œuvre visuel.
Entre temps, 9 longues années se sont écoulés, inutile de le dire, les yeux rêveurs sont partis de mon visage pour avoir un regard plus dur et plus critique. En terme d'effet spéciaux, ce film c'est le grand écart entre le franchement moyen et le pas mal du tout. Les transformations des épouses de Dracula, l'animation de Mr. Hide ou le Monstre de Frankenstein, tout ceci est assez mauvais pour rester poli. Je ne parle pas non plus des incrustations de paysage sur fond vert. On est quand même 5 ans après Star Wars Episode I (pour rester dans le concept du blockbuster avec plein d'effets spéciaux), demander le même niveau aurait été le minimum.
De l'autre côté, les animations du loup-garou sont mieux réussies. Je nuance également ma critique sur les épouses de Dracula, elles sont parfois réussi, même si malheureusement ces cas là marquent moins que les échecs. Les plus beaux sont les scènes de guérison. Après avoir travaillé sur La Momie, Stephen Sommers sait manipuler ce genre d'élément qui avait été à la base du succès de ce dernier film. La scène où Dracula refait son visage après avoir été brulé m'a particulièrement séduit, je fus heureux de la voir auto-plagiée avec une de ses maitresse à la fin du film. Certainement l'un des meilleurs effet du film.
(Précisons que les effets spéciaux ont deux traitement : leur réalisation et leur intégration, c'est souvent en terme d'intégration que ça pèche, le rendu visuel étant relativement différent on voit bien la différence entre le vrai et le faux. La réalisation est cependant relativement propre et bien traitée, avec de multiples détails. Cependant, ceci passe à la trappe quand on voit clairement que le personnage en question est fait en image de synthèse).

Les acteurs, c'est un peu pareille, on oscille entre le bon et le mauvais. Enfant, C'était Richard Roxburgh qui m'avait marqué. Aujourd'hui encore je le trouve très bon dans ce rôle, certainement le seul d'ailleurs qui tienne debout en réalité. Notons que son doubleur en VF fait également un bon travail. Sinon, on a aussi Hugh Jackman bien sur. On sait tous qu'il est un bon acteur, bon honnêtement c'est pas le genre transcendant je trouve, mais c'est honnête, il joue bien, comme un acteur doit jouer quoi. Les seuls autres acteurs que j'ai aimés furent Samuel West pour sa très courte apparition dans le rôle du Docteur Frankenstein et David Wenham, qui fait le bon faire-valoir tout en ayant un peu de talent. Il incarne aussi bien une version jeune et sur le terrain de Q de la saga James Bond, très bonne idée de la part des scénariste. Et puis Wenham, c'est le genre d'acteur qu'on voit pas assez souvent sur nos écrans. A chaque fois c'est un plaisir même si on l'oublie trop souvent au second plan.
Pour les acteurs que je n'aime pas, c'est simple : tous les autres ! Y en a pas un seul autre qui sort du lot à part Kate Beckinsale qu'on voit tellement qu'à la fin j'avais qu'une envie, rentrer dans le film et la tuer ! Sérieusement, sa présence à l'écran m'a incroyablement déplus. Le pire c'est que je ne sais pas si ça vient d'elle ou bien du fait qu'elle a un des pires rôles du film.

Parce que oui, niveau scénario ce film n'en a pas. Bizarrement ça ne manque pas. La succession de scène est agréable à voir et amusante tant elle est basée à chaque fois sur un monstre. Il faut dire quand même que les costumes sont jolies, les décors assez agréables et la photographie bizarrement bonne. Les plans sont généralement plutôt bon également, à part quelques scènes. Globalement le niveau technique permet de noyer l'absence total de scénario, entendons nous.
Les effets spéciaux comme j'ai dit sont pas horribles, ça dépend surtout du monstre qui est animé et des acteurs qui sont dans la place. Mais ça peut vraiment bien marcher et faire oublier qu'on ne voit qu'une suite de scènes d'actions relativement incohérentes. D'ailleurs, on ne va pas jouer à trouver les choses illogiques dans ce film, ça prendrait trois bonnes heures.
Donc oui, c'est assez bizarre, l'ensemble est moyen, mais enfaite ça passe plutôt bien parce qu'à chaque fois il y a quelque chose sur lequel se reposé. Il y a toujours au moins la moitié d'une scène qui est potable, quand c'est pas la technique c'est les acteurs, quand c'est pas les acteurs c'est la photographie (qui est globalement bonne), et dans le pire des cas, il reste la musique. Car oui, Alan Silvestri nous offre encore du très bon. Habitué aux grosses productions américaines, il s'en montre digne et nous ponds quelques musiques très agréables, bien épiques comme il faut pour ce film, bonne réussite pour ce qui est de la BO.
Sinon, le film s'amuse à prendre des références des films d'horreurs ("it's alive") comme les décors ou les ambiances sinistres. Généralement c'est grâce à ces clichés que certaines scènes sont réussis. C'est simple, mais ça me plait.
Ajoutons aussi que le duo Van Helsing/Dracula est réussi. Enfaite ce sont les deux seuls à ne pas se faire "bouffer" par ce qu'ils représentent. Quand on voit Frankenstein, difficile de ne pas penser à Boris Karloff et de se dire "qu'est ce qu'il est loupé par rapport à ce cher Boris". Sans aller jusqu'à prétendre que Richard Roxburgh nous fait oublier Christopher Lee ou Gary Oldman, il nous offre son interprétation de Dracula. De la même façon Jackman amène son propre Van Helsing. Notons également que le scénario s'est intéressé qu'à ces deux là.
Et ce même scénario, pourtant peu existant, à décidé de ne pas nous livrer toutes les clefs. J'aime quand un gros film hollywoodien ne se la joue pas "fan-service" à tout nous dévoiler mais laisse l'imaginaire ce faire.

Bref, un film qui souffre de plein de défauts mais qui est rattrapés par pas mal de qualité, pour au final nous offrir quelque chose de moyen. Cependant l'alliance film d'action pur et ambiance freak fait que ça me plait. C'est clairement l'univers qui me séduit plus que le film, mais je ne le regrette pas, ça me permet de passer à chaque fois un agréable moment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 256 fois
1 apprécie

mavhoc a ajouté ce film à 1 liste Van Helsing

Autres actions de mavhoc Van Helsing