L'aventure est éternelle !?

Avis sur Van Helsing

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Réalisé par le cinéaste producteur Stephen Sommers (Les Aventures de Huckleberry Finn, G.I. Joe : Le Réveil du Cobra) et réunissant le couple d'acteurs, Hugh Jackman (les X-Men) et Kate Beckinsale (les Underworld), ce Van Helsing Blockbuster revisite les légendes de Dracula, du Loup Garou et de la créature de Frankenstein, dans une aventure au budget colossal de 160 millions de dollars.
Au temps où des créatures mythiques peuplaient encore les nuits froides du passé, un seul homme luttait contre les mystères dissimulés dans l'obscurité : Gabriel Van Helsing est un chasseur de vampires rongé par un passé dont il ne veut plus se souvenir et animé par une quête dont il ne peut se libérer. Missionné par une organisation secrète, il parcourt le monde en banni, avec pour seul but de libérer la terre des griffes des démons.
Aux côtés de Jackman & Beckinsale, on retrouve un casting d'interprètes éblouissants, issus du monde du cinéma ou du théâtre comme Richard Roxburgh (Mission impossible 2, Sanctum) dans le rôle du comte Dracula ; David Wenham (Le Seigneur des anneaux, 300) dans la peau de Carl, le moine de confiance chargé d'assurer la sécurité d'Helsing ; Will Kemp est Velkan, le frère d'Anna qui durant les nuits de pleine lune se transforme en Loup Garou ; Kevin J. O'connor (Peggy Sue s'est mariée, Plane of the Dead) interprète Igor, l'assistant perfide du Dr. Frankenstein et du comte Dracula ; Alun Armstrong (La Loi du milieu, Eragon) en cardinal Jinette ; Samuel West (Pandemonium, Week-end royal) interprète le Dr Victor Frankenstein ; Shuler Hensley (La Légende de Zorro, Odd Thomas contre les créatures de l'ombre) incarne la créature de Frankenstein et pour finir dans la peau des trois belles sanguinaires de Dracula, on retrouve l'actrice Espagnole, Elena Anaya (Lucia et le Sexe, L'Instinct de mort), l'Italienne Silvia Colloca (The Detonator, Lesbian Vampire Killers) et la belle américaine Josie Maran (Les Ex de mon mec).

Bénissez moi mon père car j’ai…

Péché, oui je sais. Vous avez détruit la rosace de Notre-Dame, un vitrail vieux de 700 ans.

Sans fausse modestie c’est plutôt M. Hild qu’il faut féliciter !

Envoyé en mission dans une contrée lointaine et hostile, la Transylvanie, Van Helsing découvre une terre ancrée dans son passé, une région où le puissant Comte Vladislaus Dragulia (Dracula) règne en maître absolu. C'est ce même Dracula que Van Helsing est en charge d'anéantir. Anna Valerious, est la dernière descendante d'une puissante famille royale, aujourd'hui détruite par Dracula. Une guerrière courageuse menant une lutte légitime. Anna est bien décidée à venger ses ancêtres en tuant l'infâme vampire. Unis par un ennemi commun, Van Helsing et Anna se fixent pour objectif la destruction de Dracula, et ainsi l'anéantissement de son royaume régi par la peur. Mais en défiant un ennemi immortel, Van Helsing va ouvrir les yeux sur les mystères de son propre passé.

Certains parlent de vous comme un saint homme Van helsing. D'autres disent que vous êtes un meurtrier !

Je suis un peu des deux, je crois.

Après le succès phénoménal de La Momie & Le Retour de la Momie, le scénariste, producteur et réal, Stephen Sommers a décidé de changer de registre. Enfin presque, il souhaitait continuer dans la veine du fantastique, dans la lignée de ses grands succès, mais sous un angle différent ! Finalement, il a continué d'utiliser son talent à présenter de vieux personnages mystérieux impliqués dans un scénario bourré d'action, avec un traitement très actuel. De ce concept est né un Van Helsing au conte fabuleusement habité de personnages célèbres qui renaissent dans un grand film d'aventures. Ce succès mondial dépassant 300 millions de dollars décrié par la critique propose d’associer humour, techniques de pointe en effets spéciaux et action ! Sommers réalise ici un film dans la lignée des productions Universal Monsters des années 30 & 40, en mêlant Dracula, Frankenstein et Jekyll/Hyde. On s’éloigne très largement du Van Helsing de l'auteur Bram Stoker, le professeur devenant ici un chasseur chevronné dans la force de l’âge et armé d’un fourbi de gadgets qui rendraient James Bond jaloux ! La photographie et la réalisation sont pour le moins réussies, les décors du film donnant un souffle fantastique très réussi à l’ensemble. Mais au final, Van Helsing est un film gâché par un scénario trop tiré par les cheveux, et par des acteurs qui surjouent à outrance.

C’est ton sang ma chérie qui m’aidera à rester belle, qu’est-ce que tu dis de ça ?

Ce que j’en dis c’est que quand t’as envie de mordre tu devrais mordre au lieu de rester des heures à en parler !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1675 fois
13 apprécient

HITMAN a ajouté ce film à 4 listes Van Helsing

Autres actions de HITMAN Van Helsing