👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Vaudou, I walked with a zombie, est le second film de la trilogie de Jacques Tourneur commencée avec La Féline : Cat people.

On y retrouve cette même recherche de l'image en noir et blanc, cette même atmosphère d'angoisse où l'on devine des mystères et de lourds secrets, avec en plus, un côté exotique dans un décor haïtien.
On y sent cette fascination du réalisateur pour les forces occultes et irrationnelles qu'annonçait déjà La Féline.

Vaudou,c'est un ensemble de rituels magiques, de chants et danses somnambuliques dans un film nocturne peuplé de présages et de sortilèges.
Entre sanglots et tam-tams, chants d'oiseaux et bruits de pas, le rationnel perd ses droits et nous entraîne dans un monde poétique et fantastique.
Un film tout en suggestion qui sollicite l'imaginaire, aussi inquiétant que le premier parce-que tout aussi sobre dans ses effets.
Aurea
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes A l'ombre du secret et Onirisme et fantasmes ou comment questionner le rêve au cinéma

il y a 10 ans

49 j'aime

29 commentaires

Vaudou
Sergent_Pepper
8
Vaudou

« There’s no beauty here, only death and decay »

Après La Féline et avant Rendez-vous avec la peur, Tourneur explore le fantastique de l’ailleurs. Les Antilles, c’est l’univers à la fois exotique, paradisiaque et d’une violence secrète : celle de...

Lire la critique

il y a 8 ans

32 j'aime

Vaudou
Garcia
7
Vaudou

Critique de Vaudou par Garcia

Tout est superbe dans ce film, la photographie noir et blanc, la réalisation, les acteurs, les décors. Mais ça manque franchement de punch. Il n'y a pas beaucoup de tension (pour la peur on...

Lire la critique

il y a 10 ans

12 j'aime

2

Vaudou
oso
8
Vaudou

Sérénade pour une marionnette

Après l’hypnotique La féline, Tourneur rempile pour une leçon de mise en scène avec Vaudou, une fable fantastique aussi dense qu’elle est efficace. Exploité en à peine 1H10, son récit est d’une...

Lire la critique

il y a 7 ans

11 j'aime

Rashômon
Aurea
8
Rashômon

Qu'est-ce que la vérité ?

L’Homme est incapable d’être honnête avec lui-même. Il est incapable de parler honnêtement de lui-même sans embellir le tableau." Vérité et réalité s'affrontent dans une oeuvre tout en clair...

Lire la critique

il y a 9 ans

397 j'aime

133

Call Me by Your Name
Aurea
10

Parce que c'était lui...

Dans l'éclat de l'aurore lisse, De quels feux tu m'as enflammé, O mon printemps, mon bien-aimé, Avec mille et mille délices! Je sens affluer à mon cœur Cette sensation suprême de ton éternelle...

Lire la critique

il y a 4 ans

349 j'aime

274

Virgin Suicides
Aurea
9

Le grand mal-être

J'avais beaucoup aimé Marie-Antoinette de Sofia Coppola, j'ai regardé sur Arte, Virgin Suicides, son premier film qui date de 1999, véritable réussite s'il en est. De superbes images pour illustrer...

Lire la critique

il y a 10 ans

341 j'aime

112