👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Je n'ai jamais été fortement copain avec le genre du slasher mais quelques films comme The Texas Chainsaw massacre et Halloween m'ont aidé à reconsidérer le genre qui reste quand même malgré tout parsemé de navets. Je me suis donc attaqué à Vendredi 13, un film emblématique du genre, un personnage emblématique (qu'on ne verra pas) sans que je m'attende à aimer plus que ça. En fin de compte ce film se révèle juste moyen, et les bonnes idées sont vite rattrapés par les gros défauts.

Bon évidemment j'ai été spoilé de la fin depuis un moment (Merci à Craven) et je connaissais l'identité du tueur. Mine de rien ça ne m'a pas réellement gâché le plaisir, je me suis davantage concentré sur la construction de l'histoire. Ce n'est pas forcément brillant mais ça a le mérite de tenir la route et pourtant ça ne partait vraiment pas bien au vu de l'intro. Bon sang qu'elle est ridicule, l'arrêt sur image + le "Friday the 13th" qui vient fracasser l'écran grâce à de mauvais effets spéciaux ça m'a tué, et qu'on ne me dise pas "Olol normale c un vieu filme", rien que l'exemple d'Halloween sorti deux-trois ans avant prouve qu'on peut faire une intro de slasher de grande classe.
Donc la mise en scène n'est pas un point fort, n'est pas Carpenter qui veut. Ca reste cependant relativement honnête, c'est vrai le début qui est naze, il y a quand même quelques meurtres vraiment pas mal faits et ça rend bien. Bon le film aurait gagné à contenir une meilleure tension car hélas l'ensemble est un peu prévisible et ça ne prend pas aux tripes. Les acteurs ne sont pas mauvais, on y aperçoit même Kévin Bacon lors de ses débuts au cinéma.

Le film est quand même assez malin dans sa volonté de nous faire craindre ce qui n'existe pas (encore) mais ça reste maladroit, le film est plein de maladresses malgré de bonnes intentions. C'est divertissant mais en fin de compte c'est moyen, on a connu mieux dans le genre (et pire aussi malheureusement)
Moorhuhn
5
Écrit par

il y a 9 ans

5 j'aime

Vendredi 13
Rano84
5
Vendredi 13

Ta mère elle est tellement sadique qu'elle te perce les boutons à la machette !

Désolé pour le spoiler mais Wes Craven l'a fait avant moi... Bordel, en ce moment Arte envoie du paté.... des Hitchcock, des Star Trek et ce soir vendredi 13. Après un premier massacre subit par...

Lire la critique

il y a 9 ans

30 j'aime

6

Vendredi 13
Adinaieros
6
Vendredi 13

Alice au pays des cauchemars....

CONTEXTE Les films d'horreurs existent de longue date (les films de la Hammer peuvent témoigner). Les films avec un meurtrier qui accumule les crimes à l'arme blanche (aux Etats Unis les slashers ou...

Lire la critique

il y a 11 ans

20 j'aime

5

Vendredi 13
HITMAN
6
Vendredi 13

Bienvenue à Crystal Lake.

Ce film culte de 1980 donnera naissance à neuf suites, un crossover avec un autre Croque-mitaine horrifique de légende Freddy Krueger et un remake en 2009. Autre référence du Slasher movie (après la...

Lire la critique

il y a 5 ans

14 j'aime

2

Monuments Men
Moorhuhn
3

George Clooney and Matt Damon are inside !

Ma curiosité naturelle, mêlée à un choix de films restreint sur un créneau horaire pas évident et dans un ciné qui ne propose que 10% de sa programmation en VO m'a poussé à voir ce Monuments Men en...

Lire la critique

il y a 8 ans

57 j'aime

7

Eyjafjallajökull
Moorhuhn
1

Eyenakidevraiharetédefairedéfilmnull

J'imagine la réunion entre les scénaristes du film avant sa réalisation. "Hé Michel t'as vu le volcan qui paralyse l'Europe, il a un nom rigolo hein ouais?", ce à quoi son collègue Jean-Jacques a...

Lire la critique

il y a 8 ans

57 j'aime

6

Koyaanisqatsi
Moorhuhn
10

La prophétie

Coup d'oeil aujourd'hui sur le film Koyaanisqatsi réalisé en 1982 par Godfrey Reggio. Point de fiction ici, il s'agit d'un film documentaire expérimental sans voix-off ni interventions, bref un film...

Lire la critique

il y a 9 ans

53 j'aime

9