Déjà vu non ???

Avis sur Vendredi 13

Avatar mellepoupette
Critique publiée par le

Toujours la même rengaine ! on prend une bande de jeunes attardés, on les fout dans une maison isolée, dans une forêt, peu importe pourvu qu'ils soient seuls, que leurs cris ne soient entendus de personne.

Vous prenez un meurtrier, qu'on ne voit presque jamais, qui va les zigouiller un par un ! Au bout d'une heure de film, les personnages ne se sont toujours pas inquiétés, des bruits, de certains de leurs amis qui ne sont plus là, ils ne se sentent pas du tout mal à l'aise, dérangés...

Le film passe, passe et repasse, évidemment, il y a la pseudo scène de cul du film: le meurtrier est là, mais plutôt que de les tuer alors qu'ils sont en plein acte sexuel, il semblerait que le meurtrier préfère matter, psychopathe et pervers !

Et là BAM d'un coup (après la scène de cul) le meurtrier bute absolument tout le monde en l'espace de 10 min, sauf une ( une fille évidemment, faut toujours la gourdasse de service rescapée, sinon c'est moins drôle ) et là on se dit: "merde il n'en reste plus qu'une, mais il reste que 15 min"!

Le moment d'espoir du film: quelqu'un arrive, s'approche de la maison, on se dit qu'elle va être sauvée... Alice rejoint la voiture ( faut dire la pauvre avait tellement peur qu'au lieu de se barrer de la maison 10 min avant, elle a préféré rester sur place ! )

Espoir détruit en 2 min quand on comprend que la femme n'est autre que la mère de Jason, une tarée qui passe son temps a répéter "kill her mommy, kill her" (pourquoi ?).

Et là on ne comprend plus rien ! est-elle le meurtrier ou est-ce son fils revenu d'outre tombe qui a buté tout ce beau monde ? A ce moment du film, je crois qu'il faut essayer de ne pas trop réfléchir (comme l'a sans doute fait le réalisateur), il faut arrêter d'imaginer un scénario à la psychose, "en faite c'est elle le meurtrier, elle s'est déguisé en son fils et a vengé sa mort"... STOP, en gros Jason était soit disant mort mais en faite non, sa mère a juste un pète au casque et c'est bien lui qui a buté tout le monde !

La fin du film est vraiment l'apogée du ridicule, Alice se bat avec la vieille Mme Voorhees et a du mal a se défendre, malgré son physique athlétique, son jeune âge, elle assène un coup minable sur la tête de la vieille folle croyant la tuer, vraiment ??? La voilà qui part en courant comme une biche dans la forêt, rejoindre une autre cabane ( bonne idée de se cacher dans un placard, cachette trop dure à trouver, c'est vrai que les bois n'étaient pas assez grands pour qu'elle y trouve une cachette ).

Elle arrive finalement a défoncer le crâne de la vieille et se réfugie dans une barque ! elle se réveille comme part hasard à l'hôpital !

BILAN: Des débiles, un meurtrier, une scène de cul, une scène d'espoir = le même remake depuis 30 ans.

Par chance, ce film a au moins le mérite de faire parti des premiers de la liste à avoir fait ça... mais bon... bien après psychose, evil dead et Halloween....

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 238 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de mellepoupette Vendredi 13