Plouf

Avis sur Vendredi 13 chapitre 8 : L'Ultime Retour

Avatar Adinaieros
Critique publiée par le

CONTEXTE

Jason takes Manhattan a un titre trompeur. En effet le film faute de budget conséquent ne se déroulera que fort pêu dans Big Apple. Tout comme les affiches de Jason pourfendant le slogan newyorakais le film ne sera pas un succès : les affiches seront interdites et le film est considéré comme l'une des pires suites jamais faites. Il sera d'ailleurs au vu de son succès équivalent aux précédents malgré un budget quasiment 2 fois supérieur, le dernier de la série diffusé par Paramount...

HISTOIRE

Jason est encore une fois au fond du lac...Mais un câble électrique va le ramener à la vie et il va prendre la bateau pour tuer tout ce qui bouge jusqu'à New-York...

CRITIQUE

We've got a winnnnner ! Bon celui là c'est le vrai navet de la série. Les acteurs sont affreusement mauvais, les SFX sont pitoyables (les tripes faites à partir de tuyaux...sic !), l'histoire conne comme les pieds n'a aucun justificatif...vous me direz que c'est pas comme si l'intelligence étouffait les scénarii précédents. Certes ! Mais celui là se paye le luxe d'arriver à faire du « out of character » sur Jason !
Que dire d'autre ? Il y a tellement rien à sauver dans ce film que ça en devient triste...une ou deux scènes feront plaisirs aux acharnés du tueur au masque de hockey mais le film reste décevant de par son absence cruelle d'approfondissement d'un sujet pourtant porteur : le serial killer en milieu urbain.
Jason arrive en effet à New-York seulement après une bonne heure de métrage et reste loin des centres d'accumulation de la populace. Le seul caractère original qui aurait donc pu tirer cette sombre bouse (car oui à ce niveau là d'incompétence il n'y a pas d'autre terme) vers le haut est donc renié (fautes de moyen) de manière complète par le film.
Si on rajoute à cela une fin débilissime on a là un vrai navet qui ne peut même pas se targuer d'être un nanar...Poubelle !

0/10 (on peux pas mettre 0 mais le cœur y est) (on va fermer pudiquement les yeux)

SAGA

Honnêtement, même au niveau « saga » on va galérer pour trouver quelque chose à sauver...
Jason ressuscite comme dans Jason lives...c'est logique mais banal mais à priori sa résurrection l'a changé vu que le Gros va avoir un comportement particulièrement étrange : il fait les meurtres dans une discrétion étrange (oui il a toujours été discret mais pas à la façon de Splinter Cell quand même !), et avec un sadisme absent de tout le reste de la saga. Il vise à côté juste pour continuer le meurtre plus longtemps, etc. Se laisse frapper (mon dieu, la scène du boxeur) alors qu'il a le temps de répliquer,...
Son comportement est au bout du compte en totale (bon il offre pas des fleurs et danse la polka non plus) contradiction avec les précédents films. On notera en particulier une scène où il relève son masque pour faire peur à des loubards...le scénariste a t il vu les précédents films ?

Et puis parlons de la dernière scène ! En complète contradiction avec le reste du film voire de la saga, la dernière scène nous montre un Jason revenir à l'état enfantin à cause des égouts newyorkais radioactifs...sic. Ah ! et puis après il disparaît ! ...re-sic. Non seulement c'est con mais en plus ça n'a rien à faire là.
C'est comme le fait que Jason se déplace super vite...un coup il lest dans ton dos, tu cours et ho il est devant toi ! Waaaaaaaaa !
Nan franchement c'est l'épisode de la honte...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 774 fois
5 apprécient

Adinaieros a ajouté ce film à 1 liste Vendredi 13 chapitre 8 : L'Ultime Retour

Autres actions de Adinaieros Vendredi 13 chapitre 8 : L'Ultime Retour