👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Pour ce road movie improbable d'une famille atypique

« Venise n’est pas en Italie » ou une comédie originale qui prend cependant un peu trop son temps pour nous surprendre et nous amadouer ! Mais quand elle y parvient enfin, elle le fait sans doute trop tardivement mais avec beaucoup de charme, et ce sans qu’on y prenne garde du tout ! De relativement indifférent, on se surprend à ressentir alors des émotions que les personnages, peut-être plus investis et sincères qu’au début, nous délivrent à travers leurs échanges enfin plus vrais, plus humains et plus profonds. Benoît Poelvoorde en père fantasque et un peu brut de décoffrage, dont les dictons facétieux sont sa spécialité, est parfait dans ce rôle de chef de famille aimant et rassurant, mais aussi infernal et lourd aux entournures pour ceux qui le côtoient. Tandis que Valérie Bonneton en mère et épouse, est elle, dans sa droite lignée tout crachée ! Quant au fils Émile, hormis son problème capillaire, c’est la parfaite antithèse de ce couple de parents. Délicat, romantique, prévenant et sensible, son portrait est une véritable découverte qui fait plaisir à voir, et dont le jeune Hélie Thonnat en est l’incarnation a lui seul ! Alors de très caricatural et franchement longuet, ce film tisse bon an mal an, des liens qui prennent sens petit à petit, et ce road-movie farfelu nous permet de les apprécier à leur juste valeur, d’autant plus que ceux qui les accompagnent sont dans leur genre assez étonnants, que ce soit en frère aîné ou autre passager éphémère ! On pense alors inévitablement à d’autres réalisations célèbres, comme « Little Miss Sunshine » ou « La vie n’est pas un long fleuve tranquille » pour ne citer que ces deux-là... On y trouve un peu les mêmes thèmes, la même approche à travers les rapports familiaux et sociaux, ainsi que la différence, la tolérance, l’écoute de l’autre, ainsi que paradoxalement toute une forme de rejet qu’un sentiment de honte viendrait même renforcer. Et au fond, toute la complexité des rapports humains, tout ce qui fait l’amour et son contraire ! Vraiment dommage que tout ce bon côté, bien brossé et bien analysé avec toute la tendresse et la bienveillance voulues, ne nous ait pas d’emblée conquis, ce qui aurait sans doute fait de cette comédie de Ivan Calbérac, un petit bijou d’humanité !

TimHagine
6
Écrit par

il y a 2 ans

4 j'aime

Venise n'est pas en Italie
Adagiooo
7

Impossible n'est pas Chamodot !

Emile a quinze ans et est dans cet âge un peu compliqué que traversent les ados. Une famille qui lui fait un peu honte, à vivre chez la voisine pendant que se construit difficilement sa nouvelle...

Lire la critique

il y a 3 ans

6 j'aime

Venise n'est pas en Italie
Heurt
2

Sous les eaux

Alimenter une longue liste des navets ce n'est pas donné à tout le monde, et cela semble réellement être une chose qui tient à cœur à l'acteur Benoit Poelvoorde. Celui-ci depuis le début de sa...

Lire la critique

il y a 2 ans

6 j'aime

Venise n'est pas en Italie
Apostille
5

Une oeuvre qui sombre lentement dans la lagune...

La famille Chamodot vit dans un monde parallèle. Certes, nulle famille n'est vraiment "normale" mais celle-ci en paye pas de mine. Entre un père grande gueule, un peu mythomane sur les bords et une...

Lire la critique

il y a 3 ans

6 j'aime

La Lutte des classes
TimHagine
3

Tout cela pour finir avec un message bien pathos

Ce film aurait pu être tourné il y a une dizaine d’années. Outre le fait qu’il date, il est plein de bons sentiments mal ajustés. Autour de la mixité sociale, de l’intégration et du respect, Michel...

Lire la critique

il y a 2 ans

6 j'aime

Le Flic de Belleville
TimHagine
1

Avec toute la bonne volonté du monde Omar Sy n’est pas Eddy Murphy,

Quelle tristesse de produire ce film ! Et bonjour la référence du titre, il n'arrive même pas à la cheville du film dont soit disant il s'inspire. J'ai mis 0,5 pour les deux acteurs principaux, même...

Lire la critique

il y a 2 ans

5 j'aime

Venise n'est pas en Italie
TimHagine
6

Pour ce road movie improbable d'une famille atypique

« Venise n’est pas en Italie » ou une comédie originale qui prend cependant un peu trop son temps pour nous surprendre et nous amadouer ! Mais quand elle y parvient enfin, elle le fait sans doute...

Lire la critique

il y a 2 ans

4 j'aime