Voici les renforts.

Avis sur Very Bad Cops

Avatar SlashersHouse
Critique publiée par le

Will Ferrell et Adam McKay ont collaboré de nombreuses fois, notamment sur le mythique Présentateur vedette : la légende de Ron Burgundy, de même que sur Ricky Bobby : Roi du Circuit, et plus récemment sur Frangins malgré eux. On attendait donc cette nouvelle collaboration avec impatience, allant cette fois-ci dans la direction du buddy-cop movie. Cependant l'approche est bien différente d'un film comme L'Arme Fatale, nos deux flics, Allen Gamble (Will Ferrell) et Terry Hoitz (Mark Wahlberg), n'étant pas de super-flics, mais plutôt ceux qu'on appelle quand on a besoin de renfort, sauf qu'on ne les appelle jamais, les deux héros de service (Dwayne Johnson et Samuel Lee Jackson) n'en ayant jamais besoin tellement ils sont parfaits. Gamble a tout du pleutre, se complaisant dans la rédaction de la paperasserie du duo de choc, en revanche Hoitz en a raz-le-bol d'être laissé au second plan, voulant lui aussi pouvoir faire son job de flic. L'opportunité de s'illustrer se présentera à eux lorsque notre duo de héros se fera buter en mission, leur laissant le champs libre.
Reprenant la mécanique des deux losers qui ont tout découvert mais font tellement de bourdes que leur supérieur (Michael Keaton) n'en croit pas un mot, ils n'en feront malgré tout qu'à leur tête, voulant coffrer les méchants et enfin récolter — eux aussi — les lauriers.
Partant d'une idée plutôt bonne, et malgré qu'il réussisse à nous faire marrer tout du long, le film oublie ce qui faisait de L'Arme Fatale un bon film, à savoir une histoire un tant soit peu intéressante à suivre, or ici ce n'est clairement pas le cas. Certes on ne demandait pas un polar à la Soderbergh mais on aurait été en droit d'exiger une trame un peu plus substantielle. Bref on suit tout cela pour les gags et espérant — un peu — qu'ils atteignent leur but, mais n'en ayant strictement rien à foutre qu'ils coffrent ou non les méchants (qui à eux tous ne valent même pas Brigitte dans Le Flic de Beberly Hills 2).
McKay semble donc ne pas être en manque d'humour ni d'idées, mais en manque d'un fil conducteur intéressant, et c'est assez décevant après un Frangins malgré eux qui lui en revanche n'en manquait pas.
Pour conclure, Very Bad Cops est probablement la meilleure comédie actuellement à l'affiche, mais loin de ce que l'on était en droit d'attendre de cette nouvelle collaboration Ferrell/McKay.
Mention spéciale pour Michael Keaton, qui n'a quasiment pas pris une ride depuis son époque chauve-souris et se révèle plutôt comique, même s'il ne vaut pas un bon Beetlejuice.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 400 fois
2 apprécient

SlashersHouse a ajouté ce film à 4 listes Very Bad Cops

Autres actions de SlashersHouse Very Bad Cops