Affiche Vincere

Critiques de Vincere

Film de (2009)

Ida ou l'ardeur

Il y a quelque temps, j'ai fait une liste clamant haut et fort que je n'aime pas le cinéma italien, sauf exceptions. Et bien, Marco Bellocchio est une exception de taille ! Je peux même affirmer que c'est le seul cinéaste italien contemporain que j'apprécie (il faut préciser que je n'en connaît pas beaucoup). Et après Le Sourire de ma mère et Buongiorno Notte, ce Vincere m'a parfaitement... Lire l'avis à propos de Vincere

21 2
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·

Vaincre à tout prix

Le premier mot qui me vient à l'esprit, c'est grandiose, un souffle épique enveloppant la somptueuse réalisation d'un cinéaste inspiré comme jamais dans une mise en scène qui recèle des trésors de créativité visuels et sonores sur une musique quasi wagnérienne. Et puis le film est porté par l'interprétation exceptionnelle de Giovanna Mezzogiorno, une Ida frémissante de passion face à... Lire la critique de Vincere

29 28
Avatar Aurea
9
Aurea ·

La belle aliénation de Ida

Avec Vincere, on entre au cœur du fascisme par la porte de l’intimité. Le film investi la réalité de l’Italie mussolienne par la condition d’Ida Dalser, la première femme du Duce dont il nia l’existence, ainsi que celle de leur enfant, en la faisant interner et excluant toutes traces de leur mariage et de leur passé commun. Marco Bellochio ne s’intéresse pas aux aspects voyeurs (la vérité sur la... Lire la critique de Vincere

4
Avatar Zogarok
8
Zogarok ·

Critique de Vincere par Laura Thieblemont

Vincere est esthétiquement irréprochable. Ce qui permet de passer bien au-delà du cadre historique. Mussolini est relégué au rôle d' un sombre personnage annexe dans cette délétere histoire d'amour. Femme de passion, de vérité, Ida DASLER se dresse contre un homme, une guerre, une époque. Et le film vacille, entre images d'archives, reconstitutions fidèles d'un climat sufureux, envolées... Lire la critique de Vincere

7 1
Avatar Laura Thieblemont
10
Laura Thieblemont ·

Portrait d'un manipulateur

Il y a souvent des femmes de valeur, émouvantes et brisées dans le sillage des manipulateurs et le duce en est assurément un. Giovanna Mezzogiorno porte tout le film sur ses épaules. Mais l'acteur qui m'a le plus impressionné est Mussolini lui-même dans les actualités d'époque. Il se permet ce qu'aucun acteur n'oserait: des phrases pompeuses et vides assénées avec autorité, son énorme machoire... Lire l'avis à propos de Vincere

3
Avatar -Marc-
6
-Marc- ·

Qui est le monstre ?

Vincere est un de ces film qui vous met mal à l'aise, qui continu à vous poursuivre une fois le vidéoprojecteur éteint. Vous ne savait plus vraiment où vous placer, pour qui prendre parti et ça ne peut que vous questionner. Qui est le monstre ? Mussolini qui veut cacher ces « gêneurs » ou Ida qui refuse d'accepter son sort et qui par la même gâche sa vie et celle de son fils. Elle ne plie jamais... Lire la critique de Vincere

3
Avatar Carotcake
8
Carotcake ·

Vincere Mussolini

Le film de Marco Bellochio est sans doute l'un des films les plus puissants de l'année 2009. Giovanna Mezzogiorno crève l'écran de sa beauté, de son charisme. Le combat que mène son personnage de femme révoltée nous amène à penser qu'Ida Dalser, ce n'est pas vaincre ou mourir mais plutôt vaincre ET mourir. Lire l'avis à propos de Vincere

5 2
Avatar K1000
10
K1000 ·

La claque

Quand tu sors de ce film, tu es encore dedans. Une oeuvre magistrale sur le fascisme, mais aussi sur l'amour et surtout sur l'abandon. Mussolini est pire que ce que l'on peut imaginer avant de le voir, et ce n'est pas une mince affaire... Giovanna Mezzogiorno est exceptionnelle. Pas le genre de film qui se revoit mais il est de ceux qu'il faut avoir vu. Lire l'avis à propos de Vincere

3
Avatar J-Low
8
J-Low ·

Un torrent furieux

Peut-être faudrait-il, pour aimer encore plus ce torrent furieux d'images et de sons qu'est le "Vincere", être plus familier avec l'Opéra que je ne le suis ? Et pourtant, un peu comme dans les meilleurs Coppola, cette forme grandiloquente, sulpicienne, à la limite de l'hystérie, redoublée par le jeu expressionniste d'acteurs qui cherchent une sorte de transfiguration... Lire la critique de Vincere

3
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Histoire intime du fascisme italien

A travers l’histoire vraie d’Ida Dalser (Giovanna Mezzogiorno) épouse reniée de Benito Mussolini, Marco Bellocchio parcourt un quart de siècle de l’histoire politique de l’Italie. Dans Vincere, le cinéaste raconte plus précisément la montée du fascisme dans son pays natal. Il aborde ainsi la grande histoire par le destin personnel et intime de la... Lire l'avis à propos de Vincere

Avatar In_Cine_Veritas
8
In_Cine_Veritas ·