Viol en première page (1973)

Avis sur Viol en première page

Avatar greenwich
Critique publiée par le

Il s'agit d'un film politico médiatique. L'histoire se déroule en Italie à Milan. Le film démarre par des scènes d'émeutes filmées de façon réaliste. Le climat est tendu entre les différentes factions politiques avant des élections. Il Giornale, un journal politique orienté démocratie chrétienne est attaqué à coup de cocktails molotov. Au même moment la cadavre d'une jeune étudiante est retrouvé dans une décharge sauvage. Le rédacteur en chef du journal en profite pour monter en épingle l'affaire en accusant un militant communiste. Les journalistes ne sont pas montrés sous leur plus beaux jours, ils ne sont pas objectifs, ils manipulent l'opinion, ils fabriquent des faux coupables, ils écoutent de faux témoins et leur font dire n'importe quoi ... tout cela à des fins politiques. L'ambiance du film est austère et écœurante, décrivant un monde vraiment pourri. Les policiers ne font que suivre le mouvement et se révèlent incapables de mener correctement leur enquête. Les dialogues sont très intéressants et contiennent quelques répliques percutantes. Le scénario amène une réflexion sur le travail des journalistes, leur éthique, leur pouvoir. Le film s'achève sur un plan saisissant et révélateur des égouts de la ville. L'interprétation de Gian Maria Volonte dans le rôle de Bizanti est excellente. Il contribue beaucoup à l’intérêt du film en apportant énormément de crédibilité et de force à son personnage. Bref un excellent film sur les relations malsaines entre la politique et le monde médiatique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 324 fois
3 apprécient

greenwich a ajouté ce film à 2 listes Viol en première page

Autres actions de greenwich Viol en première page