Bande-annonce
Affiche Violence et Passion

Violence et Passion

(1974)

Gruppo di famiglia in un interno

12345678910
Quand ?
7.5
  1. 5
  2. 0
  3. 5
  4. 13
  5. 25
  6. 78
  7. 164
  8. 216
  9. 74
  10. 31
  • 611
  • 55
  • 592

Un professeur en retraite mène une existence recluse dans sa somptueuse demeure, où trône une collection de tableaux du XVIIIe siècle. Sa tranquillité va bientôt être perturbée par l'installation de bruyants locataires à l'étage au-dessus : une mère, son jeune amant, sa fille et le fiancé de...

Casting : acteurs principauxViolence et Passion
Casting complet du film Violence et Passion
Match des critiques
les meilleurs avis
Violence et Passion
VS
"Thank you old man"

Un plan vers la fin du film pourrait suggérer que cette envahissante famille décomposée et recomposée autour de la table d'un professeur vieillissant et solitaire n'a peut-être jamais existé. La théorie n'est pas valable bien sûr, mais elle révèle à quel point le film est fantasmagorique. Il est baigné dans la pénombre d'un appartement romain, aussi décrépit et noble que son propriétaire - un ancien professeur de sciences qui vit reclus chez lui avec pour seule compagnie une bonne et une...

10 2
Somnifère garanti

Un pauvre vieux très culturé et culturationné (enfin "pauvre" façon de parler...) se fait emmerder par une famille d'abrutis névropathes pendant deux plombes dans cette pièce de théâtre à deux balles où nous aussi on s'emmerde mais à deux cents mille balles de l'heure. C'est donc l'opposition de la sage vieillesse à l'insolente et débile jeunesse même si la Mangano est entre deux eaux, milf cougar de son état ayant pris un agitateur anarcho-communiste pour gigolo, elle, la housewife... Lire l'avis à propos de Violence et Passion

1
Critiques : avis d'internautes (26)
Violence et Passion
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le testament d'un maître !!!

Même s'il réalisera encore un autre film avant sa mort, on peut considérer cette oeuvre comme le testament de l'immense Luchino Visconti. Difficile en effet de ne pas reconnaître en cet ancien professeur de sciences solitaire, atteint par la maladie et guetté par la mort Visconti lui-même. Identification renforcée par le fait que le réalisateur avait mis déjà beaucoup de lui-même dans la peau... Lire l'avis à propos de Violence et Passion

14 7
Avatar Plume231
8
Plume231 ·
La vie passionnelle

Je devrai avoir honte, c’est le premier Visconti que je vois. Et quand j’ai terminé le film… J’étais pantois. Je n’arriverai pas à rendre le sentiment que j’avais à la fin du film. Ce film a été comme une sorte de grosse claque, j’étais un peu sonné. Je suis resté les yeux vides devant le générique de fin, je ne pensais à rien, la faute à la puissance qui se dégage de ce film. En gros, tout m’a... Lire la critique de Violence et Passion

10 2
Avatar TheDuke
10
TheDuke ·
Critique de Violence et Passion par abarguillet

Un vieux professeur, vivant seul dans sa maison romaine remplie de livres d’art, de tableaux et de souvenirs, est dérangé par l’intrusion de Bianca Brumonti, une comtesse qui insiste pour louer le deuxième étage de sa maison, afin d’y loger son étrange tribu : sa fille Lietta, Stefano, le fiancé de cette dernière ainsi qu’un gigolo, Konrad. A titre de loyer, elle lui offre un tableau, une pièce... Lire la critique de Violence et Passion

4
Avatar abarguillet
8
abarguillet ·
Découverte
Huis-clos très classe

Ma première incursion dans le cinéma de Visconti – et pas la dernière… Burt Lancaster tout d’abord, y est flamboyant, méconnaissable en vieil aristocrate n’ayant que ses livres et ses peintures pour seuls compagnie. Le film s’articule autour de sa demeure, bouleversée tout comme le vieux Burt par l’arrivée impromptue d’une famille bourgeoise dont la franchise et les relations... Lire la critique de Violence et Passion

6 5
Avatar Marius Jouanny
7
Marius Jouanny ·
Critique de Violence et Passion par Black-Night

Violence Et Passion est un bon film. Doté d'une réalisation somptueuse se passant dans un grand appartement romain chic remplies d’œuvres d'art, de livres, de tableaux, le réalisateur italien Luchino Visconti alors affaibli par la maladie nous offre un conte funèbre sous forme d'un huis clos à la fois sombre et raffiné. Un film lent mais intéressant dans ce qu'il montre avec au final une œuvre... Lire la critique de Violence et Passion

6
Avatar Black-Night
7
Black-Night ·
Toutes les critiques du film Violence et Passion (26)
Bande-annonce Violence et Passion