Affiche Violences à Park Row

Critiques de Violences à Park Row

Film de (1952)

Tranchant et tortueux

Si l’on fait abstraction de son script plutôt convenu, presque manichéen, la sauce Fuller prend tout de même grâce à son incroyable capacité à élever sa mise en scène. Rassemblant les principaux éléments de ces quatre premiers films, deux westerns et deux films de guerre, dans cette stylisation à la limite de l’outrancier, amour, haine, action et une violence visuelle radicale, j’imagine... Lire la critique de Violences à Park Row

5
Avatar Philippe Quevillart
7
Philippe Quevillart ·

Critique de Violences à Park Row par turandot

Titre français un peu trompeur. il y a bien de la violence dans ce film, mais pas tant que ça (à l'écran), et le vrai sujet, c'est le journalisme et la naissance de la presse moderne. Fuller rend ici hommage à son premier métier, le journalisme. Les époques étant différentes (le film se passe vers 1880), je ne sais pas jusqu'à quel point il a puisé dans son histoire personnelle. Le film... Lire la critique de Violences à Park Row

3
Avatar turandot
8
turandot ·

Idéaliste

Samuel Fuller livre ici un film court sur le monde de la presse dans les années 1880, et le lancement d'un journal, The Globe, qui fait ses débuts en lançant une souscription pour que les Américains financent le socle de la future statue de la Liberté. Le film est tiré des propres souvenirs de Fuller, qui était paperboy à Park Row : il vendait les journaux à la sauvette, après quoi il décida... Lire la critique de Violences à Park Row

4
Avatar zardoz6704
7
zardoz6704 ·

Critique de Violences à Park Row par Eric31

Violence à Park Row (Park Row) est un film (semi biographique... le personnage de Rusty (joué par Dee Pollock) semble être lui) écrit, réalisé et produit par Samuel Fuller qui met en scéne, à la fin du XIXe siècle, un groupe d'homme (mené par Phineas Mitchell (joué par Gene Evans) qui créés un journal indépendant Le "Globe" qui prend de l'essor et inquiète les magnats de la presse, dont... Lire l'avis à propos de Violences à Park Row

1 1
Avatar Eric31
8
Eric31 ·

Critique de Violences à Park Row par Teklow13

En 1886, à New York, dans le quartier new yorkais de Park Row, un jeune journaliste, Phineas Mitchell, qui vient de perdre sa place au The Star, gros quotidien à l'idéologie qui déplait à Mitchell, veut lancer son propre journal. Il devra s'opposer à la directrice du Star, Charity Hackett, magnat de la presse. Chaque film de Fuller, respire profondément la personnalité et les obsessions de son... Lire la critique de Violences à Park Row

1
Avatar Teklow13
8
Teklow13 ·

On ne juge pas un film sur ses intentions mais sur son résultat

On ne juge pas un film sur ses intentions mais sur son résultat, Or ici si l'intention est louable, le résultat est loin d'être à la hauteur. Peu passionnant, bourré de clichés dans l'écriture des personnages, manichéiste jusqu'au ridicule, usant de grandiloquence déplacé et se terminant par une mièvrerie digne du manège enchanté. Par ailleurs comme assez souvent chez Fuller, la progression... Lire l'avis à propos de Violences à Park Row

1 1
Avatar estonius
3
estonius ·