👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

J'ai découvert Sofia Coppola avec Virgin Suicides et je ne compte pas m'arrêter là dans sa filmographie. Ce qu'elle propose m'a vraiment plu, de par l'ambiance tout à fait particulière de son métrage. Autant dire qu'après l'avoir vu, c'est pas la grande forme ; il a une forte tendance à faire déprimer.

Effectivement, la relation que partage les quatre sœurs blondes (après le suicide de Cécilia) est plutôt perturbante. Leurs rapports ne semblent pas très sains, une certaine tension sexuelle émane d'elles alors qu'elles sont pourtant tout ce qu'il y a de plus vierge. Par l'amour trop exacerbé de la mère, les filles sont recluses dans leur propre maison et cela ne serait pas étonnant que quelques pratiques incestueuses émergent entre les blondinettes. Peut-être que Sofia Coppola veut nous le faire sous-entendre et que c'est pour ça qu'elles sont si proches physiquement, elles ne s’intéressent donc pas aux garçons. En effet, la boom organisée par les parents (la mère se trouvant dans le sous-sol ne laissant pas 1cm de liberté à ses cinq enfants) est réellement glauque, personne ne semble s'amuser vraiment, les filles et les garçons étant sur la réserve...

Pourtant, ces derniers sont complètement fascinés par les sœurs. C'est d’ailleurs étonnant car ces filles sont vraiment banales et insignifiantes quand on les voit déambuler dans le lycée à côté de leurs camarades féminines. C'est néanmoins Trip, LE beaugoss de l'école qui va s'intéresser à une des blondes de la famille suicidaire. Sa première apparition fait vraiment de l'effet, la musique rock'n'roll qui l'accompagne rend sa description vraiment classe. Justement, toute la BO du film est réellement percutante, je pense notamment aux apparitions rêvées de Cécilia sur fond de musique angoissante ou aux conversations téléphoniques musicales avec les garçons. Rien que pour ça, le film est à voir.

Comme dit si bien le narrateur (la VF du film est merdique...) cette « orgie de suicides » est un film audacieux, proposant des pistes interprétatives intéressantes. Cette expression rappelle bien la relation étrange des sœurs et surtout l'aspect lubrique de Lux. Je vous le recommande.
Coline_Pcnlt
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Combien de mètre de pellicule cette année ?

il y a 8 ans

8 j'aime

4 commentaires

Virgin Suicides
Fritz_the_Cat
10

Summertime Sadness

"M. Lisbon continuait d'essayer de la dégager, doucement, mais même dans notre ignorance nous savions que c'était sans espoir et qu'en dépit des yeux ouverts de Cécilia et de sa bouche qui ne cessait...

Lire la critique

il y a 8 ans

181 j'aime

49

Virgin Suicides
Sergent_Pepper
7

Music has the right to children

Virgin Suicides fait partie de ces films qui ont fini par être supplantés par leur bande-originale. Vu à sa sortie en 1999, ses images ont fini par de dilater dans la musique du groupe Air qui a fait...

Lire la critique

il y a 6 ans

116 j'aime

10

Virgin Suicides
Karrie
7

"Obviously doctor, you've never been a thirteen-year-old girl."

Ça faisait très longtemps que je ne l'avais pas vu, mais je gardais ce souvenir d'un film lointain, vaporeux, presque... évanescent ; le revisionner ne fit que confirmer mon impression. Sinon, pour...

Lire la critique

il y a 10 ans

115 j'aime

4

Fantastic Mr. Fox
Coline_Pcnlt
7

Un film de marionnettes !

Je commence maintenant à être habituée à Wes (ouais, on est des intimes !) ; après Moonrise Kingdom, La Famille Tenenbaum, La Vie aquatique, A bord du Darjeeling Limited et désormais Fantastic Mr...

Lire la critique

il y a 8 ans

6 j'aime

Cashback
Coline_Pcnlt
7
Cashback

Critique de Cashback par Coline Pcnlt

Le film commençait très bien avec de très belles images et une ost appréciable. Il ma aussi fait rire. Je trouvais les ralentis dans le temps vraiment très bons, dotés d'une grande poésie accompagné...

Lire la critique

il y a 8 ans

5 j'aime

Hiroshima mon amour
Coline_Pcnlt
4

« Tu me tues, tu me fais du bien. »

J'ai eu des échos à propos de Hiroshima Mon Amour à plusieurs reprises dans un cours délais. Ceci m'a donc donné envie de le voir. Euhh alors qu'est-ce que ça raconte ? Une histoire d'amour entre un...

Lire la critique

il y a 8 ans

4 j'aime

6