Mamie et grand dadais vont piqueniquer

Avis sur Visages, villages

Avatar Simon
Critique publiée par le

Presque tout est dérangeant dans ce film. On nous le présente comme un voyage de deux artistes à travers la France. Mais on s'aperçoit bien vite qu'il n'y a pas de trame, pas d'idée autre que demander aux internautes de financer un road trip sans but.

Quelques moments jolis pour combien de jeux de mots nuls que n'oseraient pas proposer les gérants et gérantes de salons de coiffure.

Parfois on entrevoit une forme de cinéma politique de la description du monde des villages et puis finalement ça retombe un peu à plat.

Le passage dans une usine pour créer ex-nihilo une forme d'union direction/ouvriers qui ne se croisent pas parce que ne travaillant pas aux mêmes horaires manque de prises de positions, ça semble si faux que les ouvriers ne s'y trompent pas et s'en moquent totalement.

La séquence avec les chèvres, on se dit « ah ! peut-être enfin quelque chose » et puis ça retombe, la photo est mise quelque part sans but, sans contexte, sans message. C'est sûrement la critique générale que l'on peut faire du travail de JR d'ailleurs, à laquelle on répondra tout aussi probablement que le message c'est la poésie, l'enchantement. Et c'est assez juste mais quelque me dérange dans tout ce projet. Cette démarche participative alors que leurs deux noms et l'incroyable suite de soutiens auraient dû suffire à financer ce programme de pique nique à travers les campagnes montrent bien que le projet n'était pas clair ni cadré et encore moins écrit. Et tout cela se ressent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1421 fois
25 apprécient · 8 n'apprécient pas

Simon a ajouté ce documentaire à 1 liste Visages, villages

Autres actions de Simon Visages, villages