Mètre-étalon du nanar

Avis sur Vivre pour Survivre

Avatar Redzing
Critique publiée par le

"White Fire" est un film franco-turco-britannique bien connu des nanarophiles, et ce n'est pas sans raison. C'est bien simple, l’œuvre respire la médiocrité sympathique à tous les étages. En premier lieu, le scénario tournant autour d'un trafic de diamants et d'un frère amoureux de sa sœur est sans queue ni tête : rebondissements aberrants, personnages débarquant comme un cheveu sur la soupe, sous-intrigues inexpliquées, dialogues foireux, et on en passe.

Tout ceci n'est pas aidé par un montage hasardeux, bourré de faux raccords, une mise en scène des plus plates, une qualité d'image absolument immonde, et une BO répétitive à souhaits. Sans compter les acteurs drôlissimes, avec surtout Robert Ginty et son brushing improbable en aventurier du dimanche incestueux, une pétaure de sbires moustachus comme on n'en fait plus, ou des passants amusés qui regardent la caméra...

On note également que "White Fire" se prend complètement au sérieux, s'appuyant sur de l'érotisme moite et de la violence grotesque pour se donner de l'impact. On est donc bien en présence d'un juteux nanar, à déguster en VF si possible, la traduction en rajoutant une bonne couche !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 35 fois
Aucun vote pour le moment

Redzing a ajouté ce film à 1 liste Vivre pour Survivre

Autres actions de Redzing Vivre pour Survivre