Affiche Vivre sa vie

Critiques de Vivre sa vie

Film de (1962)

Portos n'a jamais pensé de sa vie. Il meurt.

Nana. Le magasin de disques, Nana vit sa vie. Le Concierge, Jeanne d'arc, impasse. La police, interrogatoire. Le premier homme. La Chambre. Raoul, encore Raoul. Les Après-Midi, l'argent. Un jeune homme, Luigi. Nana se demande si elle est heureuse. Un type. Le bonheur n'est pas gai.Nana et la philosophie. Encore un jeune homme. C'est un portrait, le portrait Ovale. C'est Godard entre deux... Lire la critique de Vivre sa vie

21 5
Avatar Camille_H
9
Camille_H ·

On ne se prépare pas à la mort. On se détache de la vie.

Le cinéma de Jean-Luc Godard est habité par, selon moi, deux obsessions : d’un côté, la défaite du langage face à l’évanescence des sentiments ; et de l’autre, le besoin de détachement né de la lassitude de la vie sociale. On pourrait y ajouter le sentiment profond de solitude que ressentent la plupart de ses personnages, mais ce serait déjà,... Lire l'avis à propos de Vivre sa vie

25 20
Avatar WeSTiiX
10
WeSTiiX ·

Critique de Vivre sa vie par Cinemaniaque

J’ai un problème avec Godard. Pas le problème qu’a 90% de la population, à savoir un rejet en bloc de son cinéma pompeux, prétentieux, faussement artistique et mégalo. Pas celui de 5% de la population, qui le vénérerait encore s’il se filmait en train de couler une pêche sur des toilettes turques avec Mahler en fond sonore. Nan, moi, ce qui me gêne, c’est que je lui reconnais du talent mais... Lire l'avis à propos de Vivre sa vie

17 2
Avatar Cinemaniaque
5
Cinemaniaque ·

Critique de Vivre sa vie par Truman-

Vivre sa vie : film en douze tableaux est comme son titre l'indique un tableau, enfin plusieurs d'après le titre mais comme un tableau Godard dépeint la beauté et la tristesse de la vie, celle d'une femme forcée malgré elle a se prostituer pour survivre en ces temps difficiles . Godard humanise les prostituées et n'en fait pas de simple femmes vulgaires mais des femmes tristes qui essayent de... Lire la critique de Vivre sa vie

26 3
Avatar Truman-
8
Truman- ·

La Vie est belle

Noir/Blanc, une femme filmée, par qui, par lui, par l'homme, par son homme, celui dont il ne faut pas dire le nom, car rien que le nom, le nom, sonne prétentieux, mais ce n'est... Anna Karina, mignonne, comme toujours se cherche, petite vie sans grand intérêt, elle décide de se prostituer pour apporter un petit quelque chose dans sa vie. Film en douze tableaux comme précisé dans le... Lire la critique de Vivre sa vie

5
Avatar мс³
7
мс³ ·

Critique en douze suites de mots

Vivre sa vie avec Jean-Luc Godard... 1 - Magnifique musique d'intro - sublime Anna Karina - de jolies pauses. 2 - Un bistrot bruyant - désagréable - un couple de dos en reflets. 3 - 12 saynètes - minimalisme - titres lapidaires - je me fais déjà chier. 4 - La Passion de Jeanne d'Arc - superbe - j'ai envie de changer de film. 5 - Prostitution... Lire la critique de Vivre sa vie

12
Avatar RimbaudWarrior
5
RimbaudWarrior ·

Critique de Vivre sa vie par MrOrange

La passion selon Godard, c'est cette passion vis-à-vis de Anna Karina qu'il filme ravissante, charmante et bien loin d'une Brigitte Bardot ou Jean Seberg, plus attachante pour le spectateur. Godard aime vraiment Karina, ça se voit. Comme d'habitude avec Godard, le plus passionnant dans ses films c'est la philosophie (Le Mépris en est un peu dénué et pourtant c'est mon film préféré du cinéaste,... Lire la critique de Vivre sa vie

7
Avatar MrOrange
8
MrOrange ·

La vie

J'ai vu ce film, que dis je, ce chef d'oeuvre, dans un petit et pittoresque cinéma parisien. J'ai été submergé et retourné par des différentes émotions durant le visionnage mais en sortant, il ne m'en reste qu'une couleur. Ma palette s'étant enrichie d'un grand arc en ciel de teintes, il n'en reste qu'une, et elle est indescriptible et indéfinissable. Et c'est celle de la vie. Elle est... Lire la critique de Vivre sa vie

5
Avatar for_the_playaz
10
for_the_playaz ·

L'écart entre parole et image

Basé sur des témoignages de "filles publiques", "Vivre sa vie", par la curieuse mise à distance par Godard des faits qu'il décrit, par son un style faussement documentaire et l'emploi de plans séquences, s'éloigne notablement du cinéma "terroriste" pratiqué à l'époque par notre cher génie. C'est que Godard travaille déjà dans l'écart entre... Lire la critique de Vivre sa vie

4 2
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Critique de Vivre sa vie par denizor

Le principe : faire un portrait de Nana en douze tableaux. Une suite d'instantanées racontant néanmoins une histoire (une jeune femme rêvant de cinéma et acceptant finalement de se prostituer). Errance dans Paris et suite de saynètes se focalisant sur des moments volées de couples (ami(e), souteneur, client...). Godard se concentre sur des détails de son histoire (n'en... Lire l'avis à propos de Vivre sa vie

3
Avatar denizor
7
denizor ·