Ça chauffe, Marcel !

Avis sur Volcano

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Plutôt fun ce film ; et voilà le genre de blockbuster qui m'attire, un film simple, con, généreux, qui ne se prend vraiment pas au sérieux. Mais c'est plus possible ça de nos jours, faut ajouter du drame à crever et faire comme si c'était sérieux.

L'intrigue est donc assez simple, on entre d'ailleurs assez vite dans le vif du sujet et le film ne s'étale que sur 1h30 à peu près ! Les personnages sont peu creusés, mais au moins on essaie pas de refourguer des perso faussement complexes. Les conflits abondent, les auteurs étaient inspirés pour cela, pareil pour les résolutions parfois cruelles (ce gars qui saute dans la lave, chapeau).

Pour en revenir aux personnages, on peut dire qu'il y a un trait commun à tous : la connerie. Il n'y a pas un seul personnage de vraiment intelligent dans ce film, tous font preuve de bêtise à un moment ou l'autre et pas des moindre ! C'est à un tel point que j'en viens à me demander si ça n'était pas volontaire, je veux dire au-delà du divertissement décérébré, comme si l'auteur avait envie de montrer une Amérique bien stupide. La preuve, c'est qu'ils se battent contre le volcan comme s'il s'agissait d'un adversaire humain, et à la fin ils sont contents d'avoir gagné et envisagent de rentrer à la maison comme si de rien n'était alors que on ne gagne pas contre un volcan qui pousse comme ça au milieu d'une ville, parce qu'il peut très bien se rallumer prochainement.

La mise en scène date un peu, il y a un côté kitsch qui surgit par moment, ce qui rend le métrage encore plus cocasse : les ralentis de post prod bien kitsch qui accentuent le côté absurde de certaines situations (comme cette scène à la fin où le héros court pour sauver sa fille pendant qu'un bâtiment s'effondre : c'est magique, tant ce passage est étiré avec des points de vue parfois absurdes). Les acteurs font du bon boulot. La musique fonctionne bien pour accentuer les émotions. Les effets spéciaux sont inégaux : quelques effets de lave, explosions, flammes prennent super bien, d'autres sentent un peu trop la superposition voire le CGI. Faut savoir aussi que les animateurs, super confiants qu'ils étaient ont proposé de créer un Keith David numérique lorsque celui-ci a refusé la rôle dans un premier temps ; heureusement (ou pas?) le bougre est revenu sur sa décision et a accepté de tourner le film.

Bref, "Volcano", c'est très con, mais c'est marrant !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 72 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Fatpooper Volcano