Affiche Volver

Critiques de Volver

Film de (2006)

Et Dieu créa les brunes.

Je voudrais démarrer par une petite confession: j'ai un peu honte de l'avouer mais je viens de découvrir que Penélope Cruz était une vraie actrice. Eh ouais, ça m'apprendra à regarder des films américains. Volver est le premier Amodovar que je vois en intégralité (allez y insultez moi, j'aime ça), et je suis agréablement surpris par les sensations que m'a procuré le film; toutes nouvelles pour... Lire l'avis à propos de Volver

62 28
Avatar real_folk_blues
7
real_folk_blues ·

Et Dieu créa les burnes.

Volver a réveillé en moi de drôle de sensations. Il y avait de la nostalgie, de l'admiration, de la tendresse... Déjà à l'époque j'avais été séduit par la bande-annonce du film, mais bon, à 12 ans je ne m'y étais pas plus intéressé que ça, mais le regard de Pénélope Cruz m'avait particulièrement marqué, ce qui fait que j'y suis revenu ce soir... Tout ça pour dire que Volver, quelques minutes... Lire l'avis à propos de Volver

26 5
Avatar Khamsou
8
Khamsou ·

Critique de Volver par Gérard Rocher

Ce film raconte le destin de trois générations de femmes des quartiers populaires de Madrid. Elles croquent la vie à pleines dents malgré de lourds secrets et survivent aux épreuves du vent, du feu et de la mort. Pedro Almodovar décrit avec sensibilité ces existences chaotiques de femmes issues d'un milieu populaire qui n'auront pas été épargnées par les... Lire la critique de Volver

24 4
Avatar Gérard Rocher
9
Gérard Rocher ·

Sexe faible ?

Deux ans après La Mauvaise éducation, film sans femmes, Pedro Almodovar revient, c'est le cas de le dire, avec Volver long-métrage en compétition à Cannes et, à l'image de Tout sur ma mère ou Femmes au bord de la crise de nerfs, presque exclusivement consacré à ce qu'il parait ici absurde d'appeler le "sexe faible". Sous un vent de folie dans un cimetière de la Mancha, Raimunda ( Penélope... Lire la critique de Volver

13
Avatar IMtheRookie
8
IMtheRookie ·

Almodovar dans un genre nouveau...

Tout en gardant toutes les qualités que l'on est habitué à voir chez ce réalisateur, Volver est une grande nouveauté du genre. Un Almodovar à la limite du thriller, qui nous fait rire, ça change et surtout, ça marche ! Toujours avec la même finesse, la même réflexion, le même travail de la couleur (mon dieu, regardez moi ce rouge !!!!! A chaque seconde !!!!!), les mêmes plans merveilleux et les... Lire l'avis à propos de Volver

16 10
Avatar emmanazoe
9
emmanazoe ·

Entre héritage et renouvellement.

« Volver », qui signifie en français revenir est le 16ème long métrage de Pedro Almodovar, réalisateur espagnol de la fin du 20eme et du début du 21ème siècle, en tant que 16ème long métrage, il possède un héritage, des 15 autres films du réalisateur mais également un renouveau d’un réalisateur qui ne se laisse pas piéger dans une routine, héritage d’autant plus intéressant à étudier... Lire la critique de Volver

7 6
Avatar Thomas_Thiel
5
Thomas_Thiel ·

Le cercle des fantômes féminins

On a souvent loué l'esthétique d'Almodovar qui a pu parfois atteindre des sommets de grandiloquence dans ses précédents films tant l'homme semblait masquer le peu de fond scénaristique dans la forme artistique. Ici, on a toujours cette esthétique si chère à l'espagnol : des couleurs vives, une superbe photographie, un mélange subtil entre kitsch et moderne. Cependant, la force de ce film réside... Lire l'avis à propos de Volver

9 4
Avatar potaille
8
potaille ·

Heureusement qu'il y a ce casting

Almodovar revient à un sujet dont il est friand : une histoire de femmes aux destins tragico burlesques. Elles sont cinq, liées par de terribles secrets qui se dévoilent petit à petit sur un ton caustique et cru, le tout filmé haut en couleur. Tourné dans sa province natale, avec des actrices qui lui sont chères, on retrouve l’univers et le coup de pinceau de l’auteur dans un condensé de tous... Lire la critique de Volver

5 3
Avatar Fritz Langueur
5
Fritz Langueur ·

Critique de Volver par Alligator

mars 2010: "Bien balancé". Je ne vois pas meilleure expression, en dépit de sa vulgarité (mais j'ai une excuse : je suis vulgaire) pour caractériser le sentiment dans lequel je reste plongé à la fin du film. De la plastique émouvante de Penelope Cruz à l'écriture du scénario : tout cet équilibre est parfatement balancé. Commençons par le moins anecdotique : l'espèce de fluidité, de douce... Lire la critique de Volver

4
Avatar Alligator
10
Alligator ·

Coups sur mon père

S’il est bien un cinéaste qui prend soin d’accompagner ses spectateurs en terrain connu, c’est Almodovar. Nulle surprise dans l’exposition de cet opus, où des femmes au tempérament bien trempé se démènent avec le deuil, la mort, la jeunesse et le désir. La photo est claire et vive, les portraits flatteurs ; les générations cohabitent, de la jeune fille en fleur à la mère... Lire la critique de Volver

8 3
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·