Affiche Vorace

Critiques de Vorace

Film de (1999)

Le dernier bastion du lâche

Quand on lui demande quel est le film de sa carrière dont il est le plus fier, Robert Carlyle a pour habitude de répondre Vorace. Il faut dire que l'acteur écossais s'est à l'époque particulièrement impliqué dans le processus de production du film, passionné par les thématiques et le propos sous-jacent de ce script atypique et innovant signé Ted Griffin. Carlyle alla jusqu'à prier son amie la... Lire l'avis à propos de Vorace

37 11
Avatar Vincent Rigaud
10
Vincent Rigaud ·

Ceci est mon corps.

Coproduction entre le Royaume-Uni et les USA, Ravenous fait partie de ces oeuvres ayant subit un échec cinglant lors de leur sortie en salles mais qui sont devenues, au fil des ans et des rediffusions, de véritables films cultes, trouvant enfin l'audience qu'elles méritaient. Débuté par Milcho Manchevski avant d'être repris par Antonia Bird... Lire la critique de Vorace

32 3
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·

Critique de Vorace par Ciné Water

Ravenous est un film peu connu et sans doute mésestimé. C'est bien dommage. Il est en effet un des meilleurs films d'horreur que j'ai pu voir, genre qui de base ne me procure guère d'attrait. J'insiste sur le fait qu'il convient de ne dire et ne lire absolument rien sur ce film. Ou très peu : L'action se situe dans un environnement western avec des personnages bien ciselés, la façon de nous... Lire la critique de Vorace

20
Avatar Ciné Water
8
Ciné Water ·

Windigo

Contrairement à ce qu'on dit, le meilleur ami de l'homme n'est pas le chien, mais la femme. Demande à ton chien de faire la vaisselle par exemple, tu risques d'être fortement déçu, alors que ta femme, elle, sait mettre du cœur à l'ouvrage et s'en sort avec les honneurs, même si, sans l'homme, je le rappelle au passage, elle aurait plus de mal à faire ça correctement, vu que l'inventeur du... Lire la critique de Vorace

50 29
Avatar DjeeVanCleef
8
DjeeVanCleef ·

Deux doigts coupe-faim

L'affiche et l'échec commercial de Vorace ne permettent pas d'en attendre grand chose, si ce n'est un énième film d'horreur trash au contexte pas bien défini. Triste erreur, car ce film méconnu a bien plus à offrir. A commencer par une BO géniale et bizarre (co-écrite par Damon Albarn), et un Robert Carlyle complètement déchaîné, meilleur que jamais. Il s'agit donc d'une histoire de... Lire la critique de Vorace

11
Avatar Citizen-Ced
7
Citizen-Ced ·

La voie de la bidoche

Véritable bombe anti-morale où le sang fait la loi, Vorace surprend en s’aventurant sur des terres si peu familières que l'on passe tout le film à se demander où l'on va. Par l'intermédiaire de personnages complètement allumés, Antonia Bird assène son propos à coup de ragout humain : les hommes se dévorent entre eux pour s'accaparer les pouvoirs de leur victime. Ont-il tort ou raison de le faire ?... Lire la critique de Vorace

9 2
Avatar oso
8
oso ·

Stupéfiant

Je me demande encore comment ce film d’une réalisatrice inconnue, dont j’ignorais le nom des acteurs et qui porte, en français, un titre peu significatif, est arrivé jusqu’à moi, mais le Destin a bien fait les choses ! Je me suis retrouvé captivé, fasciné, stupéfié par une aventure d’une grande originalité, menée dans les tons gris ternes d’un hiver qui n’en finit pas, dans une... Lire la critique de Vorace

4
Avatar Impétueux
8
Impétueux ·

Un film à la croisée des genres

Parfait mélange entre western, épouvante & fantastique, ce film surprend par son originalité. Antonia Bird, réalisatrice assez peu connue dans le milieu, a su récupérer les clés de chaque genre cinématographique & les doser de manière très juste pour pondre cette petite perle. Véritable film patrimonial américain critiquant la "Destinée Manifeste" dont furent victimes les pères fondateurs de la... Lire l'avis à propos de Vorace

6
Avatar Satané
8
Satané ·

Jusqu'à la faim

J’ai essayé de ne pas faire de SPOILER, mais révéler une infime partie du film sans tout dévoiler s’est avéré délicat. Alors à vos risques et périls. Avec le synopsis, je suis bien consciente que ça passe ou ça casse, vu que ça annonce quelque chose d’assez cru (quel jeu de mot mes enfants), violent et terrible. L’affiche très « knacki » sonne série Z et ne... Lire l'avis à propos de Vorace

5 7
Avatar Szagad
9
Szagad ·

Critique de Vorace par Kroakkroqgar

‘Ravenous’ avait tout pour être un film incisif et passionnant, malheureusement le soufflé s’effondre bien vite. Ce qui marque au premier abord, c’est l’atmosphère sournoise de l’œuvre. Les premières minutes du film sonnent affreusement faux, et annonce très vite que le récit va déraper dans le mauvais goût, pour notre plus grand plaisir. Malheureusement, ‘Ravenous’ échoue... Lire la critique de Vorace

4
Avatar Kroakkroqgar
3
Kroakkroqgar ·