Avis sur

Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu par l'homme grenouille

Avatar l'homme grenouille
Critique publiée par le

Qu'un réalisateur se permette de temps de temps de se lâcher dans un trip auto-contemplatif, j'accepte encore, mais quand c'est tous les ans : pitié stop ! On la connaît ta musique Woody ! Tu as beau être un chic type à lunettes bien sympathique qui nous a pondu quelques films bien drôles par le passé, mais au bout d'une quarantaine de films, nous refaire le coup de l'intro à l'ancienne, avec la vieille musique au xylophone en guise de bande-son, le tout pour filmer le préchi-précha d'une galerie très select d'acteurs dandies : STOOOOP ! Et si encore l'histoire savait nous saisir tel un tourment comme dans "Match Point" ...et si encore le propos savait se faire corrosif comme dans "Vicky Cristina Barcelona", je saurais m'en satisfaire ! Mais là, il faut glander pendant une heure avant que le film ait fini de nous faire son tour de présentation d'acteurs en goguettes. Et ce n'est qu'une fois que l'intrigue commence à se lancer, qu'elle prend enfin le taureau par les cornes, que tout se finit en laissant tout en plan. Merci Woody ! Alors certes, les acteurs sont bien jolis, la souche d'intrigue avait de quoi faire saliver, mais tout le reste, notamment le propos d'ensemble, n'est qu'une raclure d'écriture déjà mainte fois utilisée et qui passe d'ailleurs presque inaperçue. Alors - pitié Woody ! - contente toi d'un bon film tous les trois ans plutôt que trois somnifères annuels ! Ton public te le rendra...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 122 fois
1 apprécie

Autres actions de l'homme grenouille Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu