Abattoir...

Avis sur Vous êtes jeunes, vous êtes beaux

Avatar GerardDenfer
Critique publiée par le

Au classement des films les plus misérabilistes, celui-ci n'est sans doute pas loin du podium.

Deux vieux donc, trainent leur misère, leurs apparts tous pourris mais c'est normal hein, les plus de soixante ans vivent forcément dans des studios délabrés avec des meubles en merisier moches, leur spleen existentiel, dans un monde hostile où, grosso-modo, il n'y a que des fils de pute.

Les deux vieux en question: Balasko et Darmon, qui adoptent une bonne foi pour toute, en guise de jeu d'acteur, le regard de cocker battu, qu'ils trainent sans faiblir de la première à la dernière minute.
Certes, difficile de faire mieux, quand les personnages qu'ils doivent incarner se vivent à ce point en victimes. Ils auraient moult occasions d'exister, de se révolter, de prendre le large, de vivre encore un peu, mais ils acceptent leur destin comme des moutons qu'on conduit à l'abattoir.

Un film qui se veut sans doute généreux, en exposant, en dénonçant, la cruauté du monde envers l'âge avancé. Mais un film absolument odieux, parce qu'à force de caricatures et de clichés racoleurs, à force de facilités, de couardise et de bêtise, il montre exactement le contraire, et sonne comme une condamnation mortifère: les personnages ont intégré et se sont approprié la défaite, comme si le réalisateur voulait en réalité prouver que, passé un certain âge, la déshumanisation était une fatalité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 195 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de GerardDenfer Vous êtes jeunes, vous êtes beaux