👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Je ne me sens pas capable d'écrire une réelle critique au sujet de ce film, mais je vais essayer d'exprimer de la plus cohérente des manières ce que j'en ai pensé.
Je dirai simplement que c'est un OVNI en son genre. Le début est très intriguant, très étrange, très théâtral, évidemment. Car de théâtre, il sera question tout au long du film, à travers cette double voire triple mise en abyme du théâtre. Les acteurs sont simplement magnifiques. Mathieu Amalric, fidèle à lui-même, Michel Piccoli délicieux, et j'en passe. J'avoue qu'au début, on a du mal à s'y faire. On a du mal à rentrer dans cette espèce de théâtre filmé, mais la démarche est tellement plus "fantaisiste" que ça, avec ces acteurs qui répondent si malicieusement aux répliques de la jeune troupe qu'ils voient à l'écran. Arditi, Azéma, Consigny, Wilson revivent de la plus émouvante des manières cette pièce d'Anouilh, Eurydice, dans des décors un peu étranges qui changent comme par enchantement; l'écran coupé en deux voire en quatre et montrant plusieurs scènes en même temps est une trouvaille qui apporte une profondeur évidente au film.
Mais la deuxième partie de ce film, et plus particulièrement la fin, est simplement superbe. Aussi bizarre que cela puisse paraître, la petite touche de fantastique tintée de mélancolie ajoutée par Resnais m'a carrément mis les larmes aux yeux, sans parler de cette fin simplement magnifique, avec une excellente dernière scène.
J'aurais peut-être pu (j'aurais même du?) mettre une moins bonne note à ce film, mais je m'en suis tenu à cette sensation si curieuse que j'ai ressentie à la fin du générique: un mélange de joie, de tristesse et d'émerveillement.
Vous n'avez encore rien vu
Chaiev
5

Tristes Cires

Il y a malheureusement un problème irréductible avec les expériences : elle sont toujours intéressantes, mais parfois elles ratent. J'ai bien peur que ce ne soit le cas du dernier opus, crépusculaire...

Lire la critique

il y a 10 ans

37 j'aime

13

Vous n'avez encore rien vu
Grard_Rocher
9

Critique de Vous n'avez encore rien vu par Gérard_Rocher

Au cours d'une communication téléphonique des acteurs qui ont interprété "Eurydice" de Jean Anouilh apprennent le décès d'Antoine d'Anthac. Ce personnage était une sommité dans le monde de l'art...

Lire la critique

il y a 8 ans

24 j'aime

6

Vous n'avez encore rien vu
HugoLRD
8

Ô étrange mise en abyme...

Je ne me sens pas capable d'écrire une réelle critique au sujet de ce film, mais je vais essayer d'exprimer de la plus cohérente des manières ce que j'en ai pensé. Je dirai simplement que c'est un...

Lire la critique

il y a 8 ans

6 j'aime

Alabama Monroe
HugoLRD
9

Van Groeningen, le bluegrass, de l'amour et des étincelles.

Un vrai coup de coeur. La bande annonce, pourtant, ne paye pas de mine. On s'attend à un petit film sympa mais sans grande originalité. Et pourtant, c'est tout le contraire. Le film, tout en...

Lire la critique

il y a 9 ans

96 j'aime

13

Eastern Boys
HugoLRD
9
Eastern Boys

CLAQUE

Pour la énième fois, ne pas se fier à une bande-annonce. Car pour Eastern Boys, ce trailer annonçait un petit film intéressant, mais aussi très bizarroïde et plutôt inégal. Mais Eastern Boys est...

Lire la critique

il y a 8 ans

49 j'aime

17

Lucy
HugoLRD
3
Lucy

Funny Luc Terrence Lars Besson

Avec @Krokodebil, membre éminent de SensCritique que vous admirez tous et dont vous vénérez les critiques enchanteresses, on a parlé de pas mal de choses sur ce site et ailleurs: de notre passion...

Lire la critique

il y a 8 ans

41 j'aime

9