À l'épreuve du temps

Avis sur Voyage à deux

Avatar Kalopani
Critique publiée par le

L'amour, le couple et le temps ! Voici trois variables qui sont toujours intimement liées et qui ne s'expriment pas de la même façon. Normales, elles n'ont pas les mêmes échelles de référence. Si on prend la théorie du coup de foudre, on peut dire que l'amour n'a pas le temps, il arrive soudainement dans nos vies, bouleverse tout, chamboule notre cœur et notre quotidien ! Vite, vite, dépêchons-nous d'aimer et d'aller cueillir la rose comme disait le poète car on ne sait ce que demain nous réserve! Mais en fait si ! Demain, c'est la vie à deux, la vie de couple... Étrange concept qui pousse deux êtres à partager leur existence en commun. Mais l'existence, c'est long, en tout cas beaucoup plus long qu'un coup de foudre ! Et l'amour dans tout ça ? Alors la question peut paraître un peu bête mais ça fait combien de coup de foudre, la vie en couple ?

Pour tenter d'y voir un peu plus clair sur le sujet, je vous propose de prendre le temps de regarder "Two for the Road" de Donen, une comédie qui explore à toute vitesse les chemins tortueux de l'amour avec humour et élégance, mais également avec ce qu'il faut de cynisme et d'ironie pour mettre un "tigre dans le moteur" de leur joyeuse carriole, pimentant suffisamment le voyage pour le rendre inoubliable ! Enfin bref, l'amour passé au crible du couple par Donen, ça dépote un max, alors en route...

Max et Joanna forment un couple au bord de la rupture; ils ne se regardent plus et ne se parlent plus, ils sont devenus comme ces gens dont ils se moquaient autrefois, ces gens qui ne s'aiment plus et dont ils s'étaient juré de ne pas ressembler.
Autrefois, les choses étaient différentes. Le jeune Max, beau et insouciant, ne cherchait qu'une seule chose, son précieux passeport qui était son ticket pour un ailleurs qui devait le conduire loin de la banalité du quotidien. Heureusement Joanna fut là pour lui dénicher son précieux sésame et, grâce à elle, il ne resta plus comme un idiot sur le quai de la vie et put enfin connaître l'amour, le vrai. L'amour, ils l'ont exploré pendant des années, par bateau ou par voiture, ils ont parcouru ensemble cette étrange contrée. Et puis au fil du temps, ils ont commencé à rouler à l'ordinaire, ils ont fondé une famille, trouvé un toit, pour finir sédentaire ! Ils ont commencé doucement à se désintéresser l'un de l'autre, devenant pareil à des étrangers parcourant le même trajet. Ils sont à la croisée des chemins et avant que leur route ne se sépare, ils se remémorent les plaisirs ressentis, ensemble, sur les petits chemins.

Le génie de Donen, car on peut appeler cela du génie, s'est d'avoir su analyser avec force et précision la relation de couple à travers le temps. C'est amusant de voir que toutes les étapes du couple sont passées ici à la moulinette; l'euphorie des premières rencontres, les interrogations sur le devenir du couple (souvent initiées par la gent féminine), la routine qui s'installe et même la tentation adultérine; rien ne manque au tableau. Pour ce faire, il va déstructurer le récit en juxtaposant trois temps de narration et grâce à un habille montage il va mettre en évidence les différentes évolutions du couple.
La fluctuation du lien amoureux ira de pair avec l'évolution des catégories automobiles conduites; grosso modo plus la caisse est luxueuse plus le sentiment est faible ! De même, Donen signifie le désintérêt croissant de Joanna pour Max par une garde-robe qui, elle aussi, devient de plus en plus chic ! Enfin bon, ce film est un petit bijou de réalisation qui rend le voyage aussi agréable que possible.

Mais s'il est aussi réussi, c'est aussi grâce au talent et au charme de son couple vedette ! Albert Finney, qui ne m'avait jamais tapé dans l'œil jusqu'alors, se montre très à son aise en séducteur bougon. Audrey Hepburn, elle, ne se contente pas d'être charmante, elle nous montre ses talents de comédienne en excellant aussi bien dans le registre comique que dramatique, une performance bien mise en valeur par le montage du film.

L'amour, le couple et le temps ! Trois variables intimement liées que Donen a su parfaitement utiliser pour construire sa comédie et pour nous conduire à toute vitesse sur les grandes autoroutes ou sur les chemins de traverse, avec Audrey et Albert (enfin surtout Audrey quand même) en compagnon de route et le score d'Henry Mancini plein les oreilles...Merveilleux !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1003 fois
33 apprécient

Kalopani a ajouté ce film à 7 listes Voyage à deux

Autres actions de Kalopani Voyage à deux