Au fil des images

Avis sur Voyage of Time : Au fil de la vie

Avatar Gaspard Izmaïlov
Critique publiée par le

Quelque chose se tisse; ça bruisse, ça luit.
Le voici qu'il nait et décline, Qu'est-ce ?
Volonté sans raison et Raison sans langage
Puis vient le langage, se pliant toujours en son sein,
creuse la terre et avec la terre, le temps.

Ce sont des mots en quête d'images
mais ne sont-elles pas celles qui sont et resteront quête ?
C'est le réel, massif, énigmatique; mystérieuse raison que l'on interroge toujours en vain.
C'est la vie en quête de sens.
Mais le sens n'est-il pas lui même dans l'image, ce quelque-chose qui se tisse ?
C'est le cinema.

Terrence Malick a su lier le pouvoir de l'image, du langage — le film se fait poème.
S'abandonner ou l'abandonner ?
Je me suis perdu puis retrouvé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 59 fois
2 apprécient

Autres actions de Gaspard Izmaïlov Voyage of Time : Au fil de la vie