Le Fel et la Bête

Avis sur Warcraft : Le Commencement

Avatar samueljlmr
Critique publiée par le

N'ayant joué qu'une seule fois à Warcraft, j'ai dû me renseigner sur quelques détails avant de faire cette critique.

Comme l'estimé Karim Debbache nous l'a montré bien des fois, adapter un jeu vidéo sur grand écran n'est pas chose aisée. Alors adapter une des plus grandes franchises de l'histoire du jeu vidéo n'est pas aisé du tout. (CQFD)
Dans ce monde où la quasi totalité des productions adaptées de JV sont catastrophiques, on pouvait donc s'attendre au pire pour ce Warcraft.. J'étais cependant un peu rassuré en voyant que Blizzard produirait le film. La réalisation fût confiée à Duncan Jones, réalisateur de Moon et fils de David Bowie (ce qui n'apporte rien au film mais j'aime bien parler de Bowie).
Sans être du niveau de nullité d'un Tomb Raider ou d'un Hitman, ce Warcraft est une véritable déception.
Tout d'abord, d'un point de vue esthétique, le film souffre du même mal que les autres grosses productions récentes, à savoir une avalanche dégoulinante d'effets spéciaux qui (pour moi en tout cas) gâchent l'immersion. Si la modélisation des orcs est plutôt réussie, celle des villes et des bâtiments est assez moche. Tout semble faux dans cet univers ce qui le rend complètement inintéressant. Les lieux "historiques" de la franchise Warcraft sont présents mais ne sont nullement introduits, ce qui est réellement handicapant pour un néophyte comme moi.
D'un point de vue scénaristique désormais, le film n'a rien de particulier à offrir. On suit les destins croisés de Durotan, chef de clan orc, Lothar, commandant d'Azeroth et Khadgar, un jeune mage. Guidés par Guldan, un sorcier qui maitrise le fel, une puissante magie (noire je suppose), la horde des Orcs vient pour conquérir les royaumes humains. Pensant que Guldan est nocif pour son peuple et dans le but de protéger sa famille, Durotan décide de s'engage aux côtés des humains pour renverser Guldan. Ces quelques lignes montrent un des principaux défauts du film, les personnages et lieux à retenir sans qu'on en sache plus sur eux. Pour un non initié, il est déjà difficile de retenir les noms des différents lieux mais, à cela s'ajoutent une quinzaine de personnages dont des Orcs dont les noms se ressemblent tellement que j'ai été incapable de retenir plus de trois noms. Ce film est un bordel narratif.
Je ne dirai rien de plus sur le scénario pour éviter tout spoil, ce qui serait dommage vu le faible nombre d'éléments scénaristiques.

Je peux paraître aigri mais j'attendais de ce film un minimum de cohérence et une esthétique de qualité, ce qu'on peut espérer d'un film sorti en 2016 mais il n'en est rien. Je mets 4 pour l'effort mais bordel, je suis choqué et déçu.
Selon Wikipédia, Duncan Jones affirmait, le 6 février 2015, que les effets spéciaux du film seraient "inspirés de ceux d'Avatar, du Seigneur des Anneaux et de La Planète des Singes". Je te l'annonce de suite Duncan, ton film c'est une version premium d'Eragon, pas Le Seigneur des Anneaux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2599 fois
22 apprécient · 6 n'apprécient pas

Autres actions de samueljlmr Warcraft : Le Commencement