👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Warcraft est un film curieux, protéiforme, et en fin de compte fragile.
On y sent un potentiel fou, un metteur en scène doué qui ne démérite pas dans sa capacité à aborder son sujet avec déférence mais le tout ne cesse d’être nivelé par une production qui semble avoir lâché l’affaire en cours de route. Trop court pour ce qu’il veut raconter, trop délayé pour offrir une porte d’entrée facile à ceux qui n’ont jamais abordé l’univers vidéoludique, et très étrange visuellement, en montrant ce dont il est capable sans transcender son esthétique par manque de moyens.
Pour autant, en ce qui concerne votre serviteur, Warcraft est loin d’être désagréable, sans doute pour la simple et bonne raison qu’il ne ressemble à rien de ce qu’on voit sur les écrans en ce moment.
Déjà parce qu’il sort de l’équation super-héroïque qui régit Hollywood ces temps-ci, ensuite parce qu’il est ouvertement plus fantastique qu’un Game of Thrones, et qu’il n’a rien à voir en terme de tonalité et d’esthétique, et enfin parce qu’il tente tant bien que mal de donner chair à son univers par une dramaturgie forte. Passé le plaisir de redécouvrir certains éléments familiers pour les joueurs, on a juste envie d’approfondir cet univers qui ne demande qu’à exploser pour prendre toute son ampleur et sa démesure, et qui est manifestement animé par des personnes concernées parce qu’elles font, sans jamais chercher à niveler vers le bas ou à trop céder à la facilité. Compte tenu les enjeux contradictoires autour de l’entreprise, son accomplissement paraît après coup impossible mais Duncan Jones ne semble jamais baisser les bras.

Si ce premier essai en demi-teinte échoue à prendre le relais de Peter Jackson, il n’en reste pas moins attachant et montre qu’il est possible d’aborder les adaptations vidéoludiques avec sincérité, devenant une lueur d’espoir pour la suite.

Xidius
6
Écrit par

il y a 6 ans

72 j'aime

29 commentaires

Warcraft : Le Commencement
Paradox
7

Le meilleur moyen de ne pas être déçu, c'est de ne rien attendre

Voilà ce que j'avais en tête concernant cette adaptation du jeu phare de Blizzard. Non, je n'attendais vraiment rien, qu'une nouvelle adaptation décérébrée, vidée de son intérêt, mélangeant CGI...

Lire la critique

il y a 6 ans

79 j'aime

11

Warcraft : Le Commencement
Xidius
6

Hollywood : The Burning Crusade

Warcraft est un film curieux, protéiforme, et en fin de compte fragile. On y sent un potentiel fou, un metteur en scène doué qui ne démérite pas dans sa capacité à aborder son sujet avec déférence...

Lire la critique

il y a 6 ans

72 j'aime

29

Warcraft : Le Commencement
Pseek
8

Zug Zug

Je me disais en allant voir Warcraft que j’apprécierais au moins la séance pour le fanservice, à repérer calmement le moindre petit détail de ce nanar annoncé, mais ce ne fut pas le cas, autant pour...

Lire la critique

il y a 6 ans

69 j'aime

18

Cloud Atlas
Xidius
9
Cloud Atlas

"All boundaries are conventions waiting to be transcended"

Œuvre tentaculaire qui jouit du foisonnement de chacune de ses branches pour toucher au sublime lors de leurs rencontres, Cloud Atlas est un morceau de cinéma fascinant de folie et de bravoure,...

Lire la critique

il y a 9 ans

48 j'aime

5

Star Wars - Épisode III : La Revanche des Sith
Xidius
4

Critique de Star Wars - Épisode III : La Revanche des Sith par Xidius

J'avais un bon souvenir de l'Épisode III et me rappelait que ça remontait le niveau de la prélogie. En le revoyant, je me suis pris une douche froide. Alors forcément, d'un seul coup la photo a...

Lire la critique

il y a 11 ans

41 j'aime

6

Star Wars - L'Ascension de Skywalker
Xidius
3

La chute de l'Empire

C'est formidable ce qu'a accompli Disney ici. Les mecs passent un fric colossal en com et en prod pour confirmer que tout le monde bosse main dans la main, vise le même objectif et que les conflits...

Lire la critique

il y a 2 ans

37 j'aime

2