Affiche Warm Bodies  : Renaissance

Critiques de Warm Bodies : Renaissance

Film de (2013)

Shakespeare is not dead !!!!

Acte II, Scène II Scène du balcon, enclave des vivants Julie: Ô R! R! pourquoi es-tu un zombie ? Cache toi de mon père et redeviens vivant; ou, si tu ne le veux pas, jure de m'aimer, et je passerai sur le fait que t’as mangé mon ex. R, à part: Dois-je l'écouter encore ou lui grignoter le nez? Julie: Tes semblables sont mes ennemis. Tu n'es pas un zombie, tu es toi-même. Qu'est-ce qu'un zombie?... Lire la critique de Warm Bodies : Renaissance

43 16
Avatar Mars
6
Mars ·

Stop comparing everything to the T word.

Je crois que le mot T maudit a torpillé mes attentes sur les comédies romantiques pour adolescents. Je crois que le marketing a complètement réussi son coup. D'abord Sublimes Créatures, et maintenant ça... nan, j'ai franchement bien rigolé et je lui attribue 7 avec grand plaisir. C'est d'ailleurs à cause d'une précédente virée au cinéma que je me suis encore laissée entraîner dans le noir... Lire l'avis à propos de Warm Bodies : Renaissance

40 4
Avatar Karrie
7
Karrie ·

Brain dead

La viande avariée est à la mode. Le zombie aussi et on en mange à tous les râteliers, en séries, en livres, en films, en dessins animés, des zombies qui marchent, des zombies qui courent, des zombies qui craignent la lumière du soleil, des zombies qui assiègent des pubs, des zombies aux yeux rouges, des zombies avec Mila Jovovitch, même Brad Pitt contre des hordes de zombies, on aura tout vu. Le... Lire l'avis à propos de Warm Bodies : Renaissance

56 17
Avatar Socinien
5
Socinien ·

Romero et Juliette

Malgré son thème et la manière dont le marketing s’est emparé du phénomène, l’écriture de Isaac Marion n’est pas du tout comparable à celle d’un Twilight. Warm Bodies fait pourtant partie de ces œuvres repérées sur Internet et qui risquent de se transformer en machine à fric d’une intolérable nullité (coucou 50 Shades of Grey). Mais il n’en est rien. Isaac Marion a su faire de sa nouvelle en... Lire la critique de Warm Bodies : Renaissance

24 9
Avatar Filmosaure
8
Filmosaure ·

Sécuritééé (Attention gros Spoilers)

En voyant Nicholas Hoult, je me suis dit : "Ah, après les vampires supposément glamours qui brillent au soleil, accueillons tous bien chaleureusement les zombies amoureux !" et j'ai eu peur d'être déçue par un excès de pathos destiné aux amateurs et amatrices de scènes pathignonnes et lourdingues. Mais franchement, de bonnes idées. J'ignore si l'idée avait déjà été concrétisée dans la longue... Lire l'avis à propos de Warm Bodies : Renaissance

8
Avatar Dorine
7
Dorine ·

Les zombies rêvent-ils de mout...euh...rêvent-ils ?

Un zombie a-t-il des sentiments ? A quoi pense-t-il ? Peut-il ressentir des émotions humaines comme l'envie ? L'ennui ? La jalousie ? L'amour ? Eh bien c'est le postulat foutrement original de cette comédie romantique qui m'a agréablement surpris ! Dans un monde post apocalyptique où l'humanité s'est majoritairement transformée en zombies, on suit le quotidien d'un de ces morts-vivants. Mais pas... Lire la critique de Warm Bodies : Renaissance

8 2
Avatar MarlBourreau
7
MarlBourreau ·

Non...

Le zombie revient au cinéma, pour le meilleur et pour le pire... Car oui, Warm Bodies est une romance à deux balles violant le mythe du zombie. Dans Twilight, le vampire a été humilié, massacré. Voilà que le zombie passe aussi à la moulinette. Il est ridiculisé, transformé en chaton inoffensif. Détourner les règles, je dis oui, Warm Bodies je dis non. Le film suit un schéma classique de comédie... Lire la critique de Warm Bodies : Renaissance

17 4
Avatar Ragnarök
1
Ragnarök ·

Critique de Warm Bodies : Renaissance par ysouillard

Adapté du roman éponyme de Isaac Marion voilà un petit bijou qui se réapproprie des codes pour créer une comédie romantique décalée. Un zombie amoureux d'une superbe blonde... Fallait oser et surtout il na fallait pas se râter avec un tel spitch casse-gueule. Mais le 4ème long-métrage de Jonathan Levine est une nouvelle réussite... Le scénario n'est ni plus ni moins qu'un mixte parfaite entre... Lire la critique de Warm Bodies : Renaissance

4
Avatar ysouillard
7
ysouillard ·

Critique de Warm Bodies : Renaissance par Klow

Quelques incohérences et longueurs, mais plutôt plaisant. Un traitement rafraîchissant du genre est toujours possible, on dirait. Mais ! J'espère cependant que ce nouveau genre ne va pas faire trop d'émules, car c'est le mythe du zombie qui est cette fois-ci rendu mielleux, beau et romantique, après les vampires et les loup-garous. On sont les monstres des vieux films d'horreur ? Où est la... Lire la critique de Warm Bodies : Renaissance

4 2
Avatar Klow
6
Klow ·

Original

Un zombie qui tombe amoureux d’une humaine, il fallait y penser ! La seule manière de faire passer un tel sujet était de procéder avec humour, et c’est réussi. Se rapprochant de « zombieland », on suit cette histoire improbable par la voie off du zombie amoureux, découvrant la communauté atypique de zombies, ses efforts pour communiquer par grognement. Puis vint la rencontre qui va tout... Lire la critique de Warm Bodies : Renaissance

4 1
Avatar Enlak
7
Enlak ·