À mort l'amor !

Avis sur Warm Bodies : Renaissance

Avatar Wonderboy
Critique publiée par le

Film pas catastrophique, donc ne méritant pas d'être descendu plus que ça, au niveau de la note.

LES PLUS :

- LA bonne idée du film ! La justification du pourquoi du comment les zombies aiment particulièrement le cerveau. Je ne veux pas spoiler ça, car c'est finalement, l'un des seuls véritables intérêt au film. Ce n'est pas un concept hilarant, ou sérieux, non c'est quelque chose de touchant étonnamment.

- La musique. Bonne playlist, pas tout le temps, mais dans l'ensemble, oui.

- Quelques sourires. Notamment grâce à la voix-off du personnage, qui est la deuxième bonne idée du film.

LES MOINS :

- Comédie romantique ratée, qui manque à la fois d'amour et d'humour. On ne rit pas, mais pire encore, on ne s'attache pas aux personnages. Ils sont creux. Ce sont deux coquilles vides qui tombent amoureux... Mouais...Mais encore ? Bah rien. Non seulement les personnages sont vides, mais en plus le film et leur relation est vide de péripéties. Le zombie tombe amoureux de la fille. La fille tombe amoureux du zombie. Ils découvrent que leur amour "soignent" les zombies. Et zombies et humains s'associent pour affronter les "osseux" (Zombies à un stade de putréfaction avancé). Voilà, c'est tout. C'est peu pour un film d'1h30. Résultat, si je n'ai pas ris, ni ressenti la moindre émotion, et que le film est vide, et bah...je me suis ennuyé...

- D'autant plus ennuyé, que l'aspect "Zombie" est incroyablement raté. Déjà, premier problème, le maquillage...Maquiller un mec en blanc, et lui mettre deux pauvres cicatrices, ne suffisent pas à le transformer en zombie...Tout le long du film, j'ai vu un mec normal, un peu étrange sur les bords. D'autant plus vrai, qu'il parle, et qu'au fur et à mesure du film, il attrape un comportement humain....Donc ce film, ne contient clairement pas de zombie. Et si le maquillage est raté, je ne vous parle pas des images de synthèse, vraiment consternante. Imaginez les vampires de "Je suis une légende", en encore moins crédible et réussis, et avec des mouvement saccadés rappelant les martiens de Mars Attacks ! qui lui avait pour excuse d'être un film sorti en 1996 !

Deuxième problème, le manque de gore...Avez-vous déjà vu un film de zombie où le budget faux-sang ne doit pas dépasser les 5$ ? Maintenant, oui. On ne voit rien. Un mec se fait bouffer par un zombie, pas un estomac ou un intestin, pas même une goutte de sang...à part sur le visage du zombie...La seule vraie scène avec un peu de sang, se trouve dans les dernières minutes du film, lorsque R est devenu humain, et s'en rend compte parce qu'il saigne. C'est tout. Comme si le film avait était racheté par Disney, et qu'ils avaient décidé de supprimer toute trace de sang.

Le film est donc une comédie romantique ratée, mais aussi un film de zombie raté. D'autant plus vrai, que cette partie de la trame est aussi vide. On ne sait pas comment et quand tout a commencé. Comment les survivants ont su développer toute cette force et cette technologie. On ne sait rien. On voit juste une population de survivants, dirigée par John Malkovitch qui n'en fout pas une (le personnage comme l'acteur), qui vit, on ne sait comment, et qui de temps à autre, va dans la zone contaminée pour attaquer des zombies ou des osseux. On assiste donc à des scènes d'actions sans buts scénaristiques, et qui sont souvent ratées, car brouillonnes et très mal rythmées. Et surtout, évidemment, 0 frissons ou tentatives d’effrayer le spectateur.

- Teresa Palmer est insupportable. Enfin, je ne la connais pas, donc je ne connais pas non plus son jeu d'actrice habituellement, donc peut être que ce dégoût envers elle vient de son personnage, mais j'ai espéré qu'elle meure tout au long du film. Elle ne joue pas (ou alors elle joue terriblement bien la fille froide, sans émotions), et surtout elle n'a aucun charisme. Au début, je n'étais pas convaincu par Nicholas Hoult, mais face à elle, il ne s'en est que mieux porté. Ce qui est dommage, c'est qu'Analeigh Tipton, bien meilleure actrice, plus charismatique (et anecdotiquement sosie d'une de mes amies), et quant à elle, reléguée à un second rôle complètement effacé. Le reste du cast est très décevant, notamment Dave Franco, Rob Corddry et John Malkovitch, qui sont pourtant dès personnes que j'apprécie plutôt habituellement (Oui, Malkovitch j'ose te re-citer !). Le personnage, par son manque d'émotions, mais aussi étonnamment par son comportement, souvent égoïste (comme lorsqu'elle s'échappe sans raisons pour retourner auprès des siens, enfin auprès de sa seule et unique amie qui lui reste), vient à rappeler Bella de Twilight.

- Et justement, dernier point qui me fait hurler pour le coup ! Le fait de vendre ce film comme un Twilight-like, ce qui me semble complètement stupide. Mais apparemment, le livre avait, lui aussi, été vendu ainsi, et peut être que c'était un Twilight-like, j'en sais rien, je ne l'ai pas lu. Mais le film ne l'est absolument pas. Il est bien plus intéressant, et moins pompeux qu'un Twilight.

- Pourquoi avoir rajouté "Renaissance" ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 368 fois
1 apprécie

Wonderboy a ajouté ce film à 1 liste Warm Bodies : Renaissance

  • Films
    Cover Carte illimitée !

    Carte illimitée !

    Avec : Date limite, À bout portant, Monty Python : Le Sens de la vie, We Are Four Lions,

Autres actions de Wonderboy Warm Bodies : Renaissance